Accidents de la route: baisse de 33% en 2017 par rapport à...

Accidents de la route: baisse de 33% en 2017 par rapport à 2016 dans la wilaya d’Alger (GN)

69
SHARE

Le Commandant du groupement de la Gendarmerie nationale de la wilaya d’Alger, le colonel Smaïn Serhoud a affirmé jeudi que les accidents de la route avaient baissé de 33% en 2017 dans la wilaya d’Alger par rapport à la même période (5 mois) de l’année 2016, expliquant cette baisse par le plan bien ficelé adopté par les éléments de la Gendarmerie nationale pour réduire les accidents de la route.

Dans une déclaration à la presse à l’issue du lancement des journées portes ouvertes sur la Gendarmerie nationale sous le thème « la sécurité, un acquis collectif à sauvegarder », le colonel Serhoud a indiqué que le nombre d’accidents graves et matériels a baissé de 33% en 2017 par rapport à 2016 grâce au plan bien ficelé arrêté par la Gendarmerie nationale, notamment dans les zones noires où l’on enregistre un nombre important d’accidents.

Il a ajouté que les éléments de la Gendarmerie nationale ont réussi à la faveur dudit plan à recenser les zones noirs, notamment au niveau des autoroutes, d’où leur déploiement de façon permanente au niveau de ces endroits pour réduire le nombre d’accidents.

« Aucune perte humaine n’a été enregistrée lors des accidents de la circulation survenus durant le mois de Ramadhan dernier, seulement des dégâts matériels légers », s’est félicité le même responsable, mettant en avant « les actions de sensibilisation et de prévention menées par la Gendarmerie nationale au niveau des routes ».

S’agissant des facteurs à l’origine des accidents de la route, le colonel Serhoud a cité en particulier « le non respect du code de la route et l’excès de vitesse », ajoutant que « ces infractions sont commises en général par des conducteurs âgés entre 20 et 30 ans ».

Les portes ouvertes au public organisées au niveau de la brigade de la sécurité routière de la Gendarmerie nationale à El-Harrach (wilaya d’Alger) tendent à consacrer l’action de proximité et à consolider la confiance entre le citoyen et la Gendarmerie nationale, indique le Colonel Ismaïl Serhoud.

Il a en outre déclaré que l’objectif essentiel de cette manifestation « est de rapprocher la Gendarmerie nationale du citoyen en tant que partenaire efficace pour lutter contre la criminalité sous toutes ses formes, en lui présentant les méthodes et mécanismes de la lutte contre la criminalité ».

M. Serhoud a estimé que le citoyen constituait « la clé du succès de la Gendarmerie nationale » en tendant sa main à cette institution, ajoutant qu’à la fin de ces portes ouvertes les impressions des citoyens évaluant ces derniers et leurs suggestions concernant la mise en place d’un plan pour lutter contre la criminalité seront recueillies ».

Ces portes ouvertes ont concerné plusieurs ateliers de la Gendarmerie nationale à l’instar de l’atelier de la protection des mineurs, l’atelier de la protection de l’environnement, l’atelier de la police judiciaire, l’atelier de formation et d’autres ateliers.

Outre ces ateliers, plusieurs présentations expliquant le rôle et les missions d’arme de la Gendarmerie nationale à l’instar des exercices relatifs à l’utilisation d’armes, les techniques d’arrestation des individus dangereux, les techniques de recherche d’armes et d’autres exercices exhibition, on été présentées.

Plusieurs médailles ont été remises, à occasion, aux wali d’Alger, au procureur général de la cour d’Alger, au directeur de la protection civile et à d’autres personnalités.

Source de l'article : cliquez-ici