Assassinat de Keroui Bachir Serhane/ Tahar Hadjar évoque une affaire de mœurs

Assassinat de Keroui Bachir Serhane/ Tahar Hadjar évoque une affaire de mœurs

95
SHARE

Le  ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Tahar Hadjar, a révélé que l’assassinat  de l’enseignant universitaire de la Faculté de droit et des sciences islamique de Khemis Meliana, dans la wilaya d’Aïn Defla, Keroui Bachir Serhane, était lié à une affaire de mœurs.

Répondant aux questions de la presse en marge de la présentation du plan d’action du gouvernement devant le Sénat, hier mercredi, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique Tahar Hadjar, a fois indiqué que l’assassinat de Keroui Bachir Serhane n’avait aucune relation avec l’université, rapporte le site Algérie Scoop. Selon lui, les premiers éléments de l’enquête diligentée par les services de sécurité démontrent que cet assassinat était lié à une affaire de mœurs, soulignant que l’affaire a trait à l’orientations homosexuelle de l’enseignant.

Rappelons que la victime a été retrouvé morte après avoir reçu plusieurs coups de marteaux sur le crâne. Les médias avaient alors rapporté que les auteurs du crime étaient des étudiants que la victime a empêché de tricher lors d’un examen. Deux suspects, en l’occurrence des jumeaux âgés de 23 ans, ont été arrêtés et placés en détention quelques heures après l’assassinat.

Massi M.

Cet article Assassinat de Keroui Bachir Serhane/ Tahar Hadjar évoque une affaire de mœurs est apparu en premier sur Algérie Focus.

Source de l'article : cliquez-ici