iPhone 8 : une rumeur fait perdre 50 milliards de dollars à...

iPhone 8 : une rumeur fait perdre 50 milliards de dollars à Apple

60
SHARE

Une rumeur de modem bridé sur l’iPhone 8, lancée par le journal « Bloomberg », a eu un effet désastreux sur la cotation de l’action Apple faisant perdre 50 milliards de dollars à celle-ci.

Bien que l’iPhone 8 ne soit toujours pas sorti et qu’aucune annonce ou présentation officielle n’ait été faite de la part d’Apple, celui-ci est régulièrement source de rumeurs et de conjectures. Une rumeur en apparence anecdotique lancée, hier, par le journal économique américain, « Bloomberg », a été à l’origine d’une baisse importante de la valeur de l’action de la marque à la pomme, lui faisant perdre, en quelques heures, 50 milliards de dollars de capitalisation.

Une rumeur sur l’iPhone 8 fait lourdement chuter l’action Apple

L’iPhone 8 est très attendu et l’absence totale de communication de la part d’Apple fait monter l’impatience. De nombreuses rumeurs ont été déjà été lancées par le passé, à partir de pièces commandées chez tel ou tel fournisseur, des fuites rapportées sur certains composant, des schémas du futur flagship de la firme de Cupertino ou bien encore des spéculations de la part d’experts. C’est pourtant une rumeur basée sur un fait, en apparence anodin, qui aura fait plonger l’action Apple en bourse.

Afin de pouvoir produire à grande échelle son futur iPhone 8, Apple a fait appel, comme s’est souvent le cas, à différents fournisseurs pour une même pièce. En ce qui concerne le modem du prochain smartphone, Apple a fait appel à Qualcomm et Intel pour la puce du modem. Cependant, il existe des différences notables entre ces deux puces et la marque à la pomme a décidé de brider la puce Qualcomm pour qu’elle offre la même vitesse que celle d’Intel. Ce bridage aurait été décidé afin proposer des caractéristiques similaires à tous ses utilisateurs et éviter toute disparité entre les iPhone 8 de même modèle.

Un décrochage en bourse de l’action Apple

L’article parlant de cette rumeur, a été à l’origine d’un busque décrochage de l’action Apple. Quelques heures après sa parution, la valeur de l’action Apple a perdu -4%. La marque à la pomme étant l’entreprise la plus capitalisée au monde, une telle chute se traduit immédiatement par une perte de capitalisation très importante en terme de valeur.

La capitalisation de la firme de Cupertino a ainsi perdu 50 milliards de dollars en quelques heures. Notez toutefois que la plupart des valeurs technologiques ont terminé dans le rouge hier à Wall-Street. L’indice à composante technologique, NASDAC, a perdu lui – 0,52%.

Source de l'article : cliquez-ici