Le pétrole poursuit son rebond fragile, la production américaine au plus haut...

Le pétrole poursuit son rebond fragile, la production américaine au plus haut depuis août 2015

43
SHARE

TSA
Le pétrole poursuit son rebond fragile, la production américaine au plus haut depuis août 2015

Le Brent (référence pour le pétrole algérien) entame ce jeudi 29 juin sa sixième séance consécutive de hausse. Vers 10 heures, il gagnait 0,55% à 47,66 dollars. En cinq séances, la hausse s’établit à 5,31%. C’est peu pour effacer le plongeon de près de 20% subi la semaine dernière. Hier soir, à New York, le léger américain a gagné 1,13% à 44,74 dollars.

Les cours profitent de la publication des statistiques sur les réserves américaines. Le Département de l’Énergie a fait état d’une augmentation des stocks de 0,1 million de barils à 509,2 millions de barils. Mais, dans le même temps, les stocks d’essence ont reculé de 0,9 million de barils et ceux des produits distillés (gazole et fioul de chauffage) ont baissé de 0,2 million de barils.

| LIRE AUSSI : Pétrole : retour à la case départ pour l’Opep

Malgré cette hausse, les fondamentaux du marché n’ont pas évolué. L’Opep peine toujours à équilibrer la situation dans un contexte de forte hausse de la production américaine. Cette dernière a augmenté de façon interrompue depuis 23 semaines, pour la première fois depuis 30 ans, selon les statistiques hebdomadaires publiées par la firme parapétrolière américaine Baker Hugues, note le site spécialisé Boursier.com. Elle a dépassé les 9,3 millions de barils par jour, remontant au plus haut depuis août 2015.

| LIRE AUSSI : Chakib Khelil : “Je m’attends à ce que les revenus de l’Opep soient plus élevés durant le deuxième semestre de 2017”

Le pétrole poursuit son rebond fragile, la production américaine au plus haut depuis août 2015

Source de l'article : cliquez-ici