Le tracé de l’extension du tramway d’Oran dévoilé

Le tracé de l’extension du tramway d’Oran dévoilé

70
SHARE

A l’occasion de la présentation des 9 rames assemblées dans l’usine Cital de Annaba, la direction de la SETRAM a dévoilé le tracé de l’extension du réseau du tramway d’Oran.

En effet, les neuf nouvelles rames seront «réservées» à la future extension du tramway vers le pôle de Belgaid, qui est en souffrance depuis près de deux ans en raison de contraintes financières. Il ressort de cette projection, que l’extension du réseau du tramway d’Oran s’effectuera essentiellement vers la localité de Belgaid à l’Est de la ville. Ce choix a été essentiellement motivé par la tenue des Jeux méditerranéens à El Bahia en 2021. C’est pour faciliter les déplacements des usagers et des touristes vers cette localité qui abrite justement le futur stade et le village olympique.

C’est dans cette perspective, nous fait-on savoir, que la SETRAM a fait trois projections de tracé dont l’université Belgaid, l’aéroport d’Es Sènia et la localité de Ben Arba. Sachant que la ligne «A» actuellement en activité reliant Es Sènia à Hai Es Sabbah enregistrera une extension au niveau de l’université des sciences et de la technologie vers la cité administrative et reliera l’hôpital pour enfants de Canastel, en passant par l’intersection du boulevard Millénium pour relier finalement le chemin de wilaya 45 au niveau de Bir El Djir, ce qui fera une distance de 8,14 km.

La deuxième ligne quant à elle, d’une distance de 8,3 km s’étendra de Bir El Djir à Belgaid en passant par le pôle universitaire pour rejoindre la ligne «A» au niveau de l’université Mohamed Boudiaf pour constituer un nœud. Pour ce qui est du côté Ouest, l’extension de la ligne actuellement en service se fera vers l’aéroport Ahmed Ben Bella sur un tracé de 4,8 km, ponctué par trois stations, en passant par l’hippodrome. Cette extension fera de l’aéroport d’Oran, à l’instar des autres aéroports internationaux, une aérogare facile d’accès pour les voyageurs et les touristes.

Source de l'article : cliquez-ici