Procès des auteurs de l’attentat contre le palais du gouvernement De nouveaux...

Procès des auteurs de l’attentat contre le palais du gouvernement De nouveaux témoins à la barre ?

66
SHARE

Comme nous l’annoncions dans l’une de nos précédentes éditions, le procès des auteurs de l’attentat perpétré contre le Palais du Gouvernement et le commissariat de police de Bab-Ezzouar se tiendra le 11 juillet prochain. Des personnes qui n’ont pas été, jusque-là, entendues par la justice seront auditionnées, dit-on.

Abder Bettache – Alger (Le Soir) – C’est la nouveauté de ce procès, qui revient sur décision de la Cour suprême, après le pourvoi en cassation introduit par la défense. Il est à noter que c’est le tribunal criminel près la cour d’Alger qui réexaminera cette affaire pour la seconde fois consécutive.

Les six inculpés, en l’occurrence Haddouche Salim, Ouzendja Khaled, Slimane Adlane, Béchar Hassène, Maârouf Khaled et Kritous Mourad, vont être rejugés pour plusieurs chefs d’inculpation, à savoir «constitution de bandes criminelles, assassinats et attentats à l’explosif».
Pour rappel, l’attentat du Palais du Gouvernement avait fait 20 morts et plus de 220 blessés, et celui de Bab-Ezzouar 11 morts et plus de 100 blessés.

Le tribunal criminel d’Alger avait prononcé, le 14 mars 2012, lors du premier procès, la peine capitale à l’encontre des six accusés (comparants) : Bouderbala Fateh, Haddouche Salim, Ouzendja Khaled, Slimane Adlane, Béchar Hacène et Maârouf Khaled. Une peine de 10 ans de réclusion criminelle a été prononcée à l’encontre de Kritous Mourad.

Boudina Nouredine a été, quant à lui, condamné à 3 ans de prison ferme pour non-dénonciation de crime. Des peines capitales par contumace ont également été prononcées à l’encontre de neuf autres accusés (en état de fuite), parmi lesquels figurait, notamment, Abdelmalek Droukdel.
Selon l’arrêt de renvoi, les mis en cause appartiennent à un groupe terroriste activant dans la région de Thénia (Boumerdès) relevant de l’organisation terroriste Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi). Les services de sécurité avaient arrêté deux suspects, Slimane Adlane et Ouzendja Khaled, et réussi à identifier «la cellule secrète qui a exécuté ces attentats, appartenant à katibat el Arqam». Ils ont également réussi à identifier l’auteur de l’attentat contre le Palais du Gouvernement, Boudina Merouane, alias Mouad Bin Djabal.

Lors de l’audition, Slimane Adlane avait reconnu qu’il était «impliqué dans ces attentats» et qu’il avait adhéré à ce groupe terroriste par l’intermédiaire de Ouzendja Khaled et que Boudina Merouane (le kamikaze) l’avait convaincu de recruter les autres mis en cause dans l’affaire. Il a aussi reconnu que le terroriste Ghiatou Rabah (en fuite) l’avait chargé de filmer le siège d’Interpol à Dar-el-Beïda, mission qu’il avait accomplie.
Ghiatou Rabah avait chargé également l’accusé Bachar Hassène de filmer le siège d’Interpol à Alger, outre des photos satellites prises via internet, a-t-il précisé.
De son côté, Slimane Adlane avait reconnu que Ghiatou Rabah l’avait chargé de se rendre rapidement au Palais du Gouvernement pour filmer les explosions.

Source de l'article : cliquez-ici