Tiaret: Places publiques, marché et poissonnerie dans un piteux état

Tiaret: Places publiques, marché et poissonnerie dans un piteux état

57
SHARE

La place du 17 octobre 1961, face au marché cou-vert en plein cœur de la ville de Tiaret, est dans un piteux état. En effet, l’une des places les plus fréquentées de la ville de Tiaret, la place du 17 octobre 1961 est encerclée de détritus de toutes parts, sous le regard, comme blasé, du passant. Des trottoirs défoncés, des sacs poubelles éventrés, avec des arcades décrépies, la place, supposée être la vitrine de la capitale de la wilaya, se meurt à petit feu.

Autre point à ajouter au tableau noir, l’état piteux du vieux marché couvert, que les autorités locales ont promis moult fois de démolir pour en reconstruire un neuf. Un vœu pieux, au grand dam des commerçants qui occupent les lieux. La poissonnerie, attenante au marché, est, elle aussi, dans un état des plus dégradé. Du poisson est proposé au chaland dans des conditions d’hygiène déplorables, menaçant la santé du consommateur. «Il n’est pas rare de voir des poissonniers vendre leurs marchandise jusqu’à trois heures de l’après-midi, sous des températures caniculaires», tempête un habitué de la «Place rouge».

En vérité, toute la partie nord de la ville est en décrépitude, à l’image de la Place des Martyrs, elle aussi, dans un état peu reluisant. Rongeant son frein, le commun des Tiarétiens ne cesse de geindre, en attendant des jours meilleurs. Peut-être !

Source de l'article : cliquez-ici