Décès de la jeune romancière Dihya Lwiz

Décès de la jeune romancière Dihya Lwiz

176
SHARE

TSA
Décès de la jeune romancière Dihya Lwiz

Dihya Lwiz, de son vrai nom Louiza Aouzelleg, est décédée ce vendredi 30 juin à l’âge de 32 ans des suites d’une maladie. Née en 1985 à Béjaïa, Dihya Lwiz avait composé son premier poème à l’âge de 13 ans, avant de s’intéresser plus tard au roman, à l’âge de 16 ans, précise l’APS.

Elle compte à son actif deux romans en langue arabe publiés respectivement en 2012 et 2013. Titulaire du prix Mohamed Dib du roman en Tamazight en 2016, Louiza Aouzelleg a participé à plusieurs manifestations littéraires en Algérie et ailleurs, notamment aux Émirats arabes unis.

« Dramatique ! Je viens d’apprendre la triste nouvelle du décès, ce matin à Ighzer-Amokrane, de la talentueuse romancière et poétesse Dihya Lwiz à l’âge de 32 ans. Elle est partie à la fleur d’âge sans avoir eu le temps de consigner par écrit tous ses rêves et espoirs de lendemains meilleurs. En si peu de temps, elle a quand même su marquer son passage sur terre », a réagi le caricaturiste . “Elle avait un talent fou en kabyle, en arabe et en français“, témoigne, pour sa part, l’écrivain Youssef Zirem.

Décès de la jeune romancière Dihya Lwiz

Source de l'article : cliquez-ici