Femme et sport: Berraf et Boulmerka présents au Forum afro-asiatique à Kigali

Femme et sport: Berraf et Boulmerka présents au Forum afro-asiatique à Kigali

80
SHARE

Le président du Comité olympique et sportif algérien (COA), Mustapha Berraf et la présidente de la commission « Femme et sport » de l’instance, Hassiba Boulmerka, participeront au Forum afro-asiatique « Femme et sport », prévu à Kigali (Rwanda) de mercredi à vendredi, a-t-on appris mardi du COA.

Berraf représentera l’Association des Comités nationaux olympiques d’Afrique (ACNOA) dont il est le 1er vice-président, alors que Boulmerka exposera l’expérience algérienne dans le domaine « femme et sport ».

Plusieurs allocutions sont inscrites au programme de la rencontre dont celle de la présidente de la commission « Femme et sport » de l’ACNOA et de représentantes d’autres nations annoncées à ce rendez-vous.

Ce forum, qui n’en est pas à sa première édition, devrait « permettre de marquer un temps d’arrêt nécessaire pour l’adoption d’une vision stratégique de promotion du sport chez les femmes du continent », selon la même source.

Parmi les personnalités du sport mondial annoncées à cette rencontre internationale, devraient figurer le président du Comité international olympique (CIO), Thomas Bach et le président de l’Association des Comités nationaux olympiques (ACNO), Sheikh Ahmed Essabah.

Les participants auront à suivre, entre autres, l’exposition du rapport de la commission « Femme et sport », avant d’adopter les domaines prioritaires pour la période 2017-2020.

Le plan devrait prévoir plusieurs volets, comme le développement des femmes dans et par le sport, l’élaboration des politiques visant à autonomiser les femmes et les filles, le développement de programmes éducatifs au profit des femmes dans tous les aspects du sport et l’encouragement pour l’élection des femmes à des postes d’influence, énumère le COA.

En application de l’agenda 2020 du CIO, les intervenants traiteront plusieurs thèmes en relation avec la promotion de la pratique sportive dans le continent et des mesures devraient être proposées, à même de permettre l’évolution et l’épanouissement de la femme sportive africaine, a-t-il conclu.

Source de l'article : cliquez-ici