JSK : Des personnalités influentes de la région veulent relancer Rebrab

JSK : Des personnalités influentes de la région veulent relancer Rebrab

93
SHARE

Après la dissolution de l’actuel conseil d’administration à sa tête le président Mohand Cherif Hannachi, il a été décidé de d’élire un conseil de sauvegarde de 5 à 12 personnes en septembre prochain. Ce conseil aura la charge, nous a-t-on expliqué hier après la réunion extraordinaire du CA, de préparer le terrain pour l’ouverture du capital. En effet, c’est l’étape la plus attendue par tous les amoureux de la JSK qui souhaitent voir venir des investisseurs capables de ramener de gros moyens pour la JSK et lui redorer son blason. Selon des indiscrétions, des personnalités influentes à Tizi, des anciens joueurs du club aussi, comptent se déplacer dans les prochains jours au siège de Cevital pour rencontrer son P-DG, Issad Rebrab, et le relancer pour se présenter le 7 septembre prochain à l’ouverture du capital. Il faut dire que Rebrab a déclaré récemment qu’il n’a jamais cessé d’apporter son aide, directement ou indirectement, à la JSK mais ce que demandent les Kabyles c’est qu’il soit le patron direct de ce club comme l’est Haddad à l’USMA.

Les dirigeants de Sakomas intéressés aussi
L’annonce de l’ouverture du capital du club a fait réagir plusieurs investisseurs de la région. Selon des informations recueillies auprès d’une source crédible, les représentants de l’entreprise algéro-coréenne Sakomas spécialisée dans la construction navale ont exprimé leur souhait de venir acheter des actions. Ils sont intéressés par l’idée d’apporter leur contribution au retour de la JSK sur la scène locale et continentale. Les frères Benaoudia natifs de Tizi Ouzou ont déjà proposé au président Hannachi de venir aider la JSK, ils avaient même proposé des stages en Slovaquie et ont promis de ramener d’importants moyens pour l’équipe, malheureusement le projet n’a jamais été concrétisé.
—————————————

Madjène : «Je suis candidat au poste de président»  

Le prétendant à la succession de Moh Cherif Hannachi, l’industriel Lakhdar Madjène, était présent lors de l’assemblée extraordinaire tenue hier après-midi au siège du club en tant qu’invité. A la fin de la réunion, Madjène a exprimé ouvertement le vœu de se présenter comme candidat à la présidence du club. Il se réjouit de l’ouverture du capital social du club prévue au mois de septembre prochain.  
«J’attendrai l’ouverture du capital»
Au sujet de l’annonce de l’ouverture du capital du club, Madjène nous dira : «Je suis très intéressé de prendre en main l’équipe. Etre le président de la JSK, pourquoi pas ? En tous les cas, j’attendrai l’ouverture du capital social du club au mois de septembre prochain. Je vais voir comment vont se dérouler les choses et s’il y a une possibilité, je ne renoncerai pas à la présidence du club.»
«J’ai un projet ambitieux pour le club»
Madjène nous a fait savoir par la suite qu’il a un projet ambitieux pour remettre la JSK sur de bons rails et injecter un nouveau souffle au club le plus titré d’Algérie : «J’ai un grand projet pour ce club. Tout le monde sait où se trouvait la JSK et où elle se trouve aujourd’hui. En tant qu’amoureux de ce club et connaissant son histoire, je veux mettre mon projet en marche pour espérer que la JSK retrouve le sommet une nouvelle fois. En tous les cas, j’ai été très touché par tout le soutien des supporters. Je les en remercie.»
«Je viendrai avec de gros moyens»
Avant d’ajouter par la suite : «Mettre en place un projet ambitieux comme le mien nécessite de très gros moyens humains et financiers. Je tiens à dire que je suis prêt à mettre les gros moyens afin que la JSK puisse atteindre ses objectifs. Le club a besoin d’un nouveau souffle et c’est le moment d’opérer des changements profonds. Une nouvelle politique s’impose pour remettre le club à la place qu’il mérite.»
«Ça me fait mal de voir la JSK dans cette situation»
En dernier lieu, Lakhdar Madjène nous a fait savoir qu’il vit très mal la situation que traverse depuis quelque temps la JSK : «Je ne vous cache pas que ça me fait mal au cœur de voir la JSK dans cette situation. Un club comme le nôtre doit jouer pour les titres non pour le bas du tableau. Ce qui s’est passé ces dernières années y compris la saison dernière nous inquiète beaucoup. C’est la raison pour laquelle ont veut apporter des changements pour voir la JSK au sommet une nouvelle fois. C’est aussi le souhait des amoureux du club.»
 

Source de l'article : cliquez-ici