MCA / Sonatrach prépare Saïfi

MCA / Sonatrach prépare Saïfi

26
SHARE

Lors de l’exercice prochain, ce n’est pas la peine de chercher l’entraîneur qui drivera le club. Et pour cause, Sonatrach veut construire l’avenir autour de Rafik Saïfi, enfant du club. C’est aussi pour cela qu’il doit prendre du galon et grandir dans son nouveau domaine pour tenir les rênes de l’équipe la saison prochaine. C’est en tout cas l’objectif fixé par la firme pétrolière qui compte beaucoup sur Saïfi pour une nouvelle ère.

Vers l’annulation du stage en France
Une nouvelle fois, le Mouloudia a été contraint de reporter ce stage en France qui se fait désirer. Pas de vol vers la ville de Tignes pour la préparation d’avant-saison tant que les pensionnaires d’El Achour n’ont pas pu récupérer les visas. Il est évident que si le club ne parvient pas à obtenir aujourd’hui les précieux sésames, la direction prendra la décision d’annuler tout simplement le regroupement dans les Alpes.

Aujourd’hui, dernière chance pour l’obtention des visas
Aujourd’hui mardi constituera la journée de la dernière chance pour la direction du Mouloudia qui doit récupérer les visas qui cristallisent toutes les attentions. Qui aurait cru qu’à cause d’une question de visa, le Mouloudia pourrait manquer le stage d’intersaison, ce qui serait unique dans les annales du club.

Possibilité de poursuivre la préparation au centre d’Aïn Benian
Après avoir fait le tour du monde virtuellement, le Mouloudia pourrait finalement poursuivre la préparation au centre d’Aïn Benian. C’est la solution qui se profile à l’horizon au cas où le stage en France serait tout simplement annulé. Les joueurs seront donc en stage à Aïn Benian pour préparer le nouvel exercice. Une situation inédite pour un club qui n’a plus manqué un stage à l’étranger depuis plus de vingt ans.

On a procédé déjà à la recherche des sparring-partners
Dans l’obligation de programmer des matches amicaux pour travailler la cohésion du groupe, on a déjà procédé à la recherche des sparring-partners afin de sauver les meubles. Selon nos informations, le Mouloudia doit disputer entre cinq et six matches amicaux durant la préparation avec en ligne de mire la Coupe de la CAF contre le Club Africain. En tout cas, tout sera plus clair aujourd’hui à propos de ce regroupement qui fait jaser
 Rafik ne serait pas contre l’idée.
De retour hier de France pour reprendre ses fonctions, Rafik Saïfi est plus que jamais plébiscité par les joueurs et les supporters pour devenir l’entraîneur en chef du Mouloudia. Avec ce retard observé dans la désignation d’un technicien qui succèdera à Kamel Mouassa, Saïfi ne serait pas contre cette idée de prendre la barre technique du club. Voulant s’appuyer sur son vécu au Mouloudia et en Europe, il se sent capable de relever ce grand défi même s’il mesure l’importance et la difficulté d’entraîner un club de la dimension du Mouloudia.  

Il pourrait se charger de la préparation d’avant-saison
Ayant le charisme et les épaules assez larges pour driver le Mouloudia, Rafik Saïfi se sent capable de prendre en charge l’équipe durant le stage d’avant-saison avec l’aide de Labane et Nouioua. C’est une solution de rechange pour Kamel Kaci-Saïd qui n’aura pas en permanence ce sentiment d’avancer avec une épée Damoclès sur la tête. Sachant que l’équipe doit se rendre en France pour le stage d’avant-saison, il est possible que Saïfi prenne les choses en main avant la venue du nouveau coach. D’ailleurs, il ne faut pas oublier que  Sonatrach considère Saïfi comme l’avenir du club et qu’il sera tôt ou tard l’entraîneur en chef du vieux club algérois après avoir affûté ses armes.

Le héros d’Oum Dourman possède le plan B en cas d’annulation du stage à Tignes
Se préparer à toutes les éventualités rime avec prévoyance. C’est avec cet état d’esprit que Rafik Saïfi prépare la suite du programme de l’équipe. Nous avons appris qu’il aurait même mis en place un plan B  au cas où le stage à Tignes serait par malheur annulé pour des raisons techniques. Mais dans cas de la venue du nouveau coach, Saïfi lui fera rapidement un état des lieux pour ne pas perdre une seule minute dans la préparation d’avant-saison. C’est dire que Rafik se prépare à toutes les éventualités en cette période où l’incompréhension est totale.

Source de l'article : cliquez-ici