Alimentation en eau potable de la cité Benchergui: Les habitants revendiquent un...

Alimentation en eau potable de la cité Benchergui: Les habitants revendiquent un nouveau programme

55
SHARE

Les habitants la cité Benchergui se plaignent d’être alimentés ces derniers jours en eau potable durant la nuit, heures indues qui leur font voir des vertes et des pas mûres, disent-ils.

A indiquer que cette cité a longtemps souffert de perturbations et d’absence d’eau dans les robinets particulièrement en ces temps caniculaires et de grande utilisation de ce liquide vital. Ainsi et selon des habitants de cette cité, « nous recevons l’eau durant la nuit, entre une heure et cinq ou six heures du matin. Bien sûr nous sommes allés protester à la direction de la Séaco, mais on nous a fourni des explications qui ne sont pas du tout convaincantes, car nous avons besoin d’eau comme tout le monde et plutôt durant la journée et ce, pour nous permettre d’accomplir les tâches quotidienne de lessive, vaisselle, lavage, etc. ».

Selon un des intervenants, « ce qui n’arrange rien c’est que nous avons démantelé les réservoirs, ce qui fait que nous ne dormons pas assez du fait du temps pris pour l’opération de stockage de l’eau. Nous n’avons qu’une demande, que notre situation soit réglée au plus tôt ». Questionné sur ce sujet, le directeur de la distribution de la Séaco, Hakim Hireche, a reconnu ce fait en disant qu’il s’agit d’une situation programmée par la société, mesure exceptionnelle, s’il en est, qui vise la récupération des dettes accumulées durant plusieurs années par nos clients.

Rassurant ces deniers que « tout redeviendra normal sitôt que nous en aurons fini avec cette opération ». Et de noter que les cités touchées par cette programmation «voulue» sont Benchergui, El Mouna et Serkina, « mesure réglementaire qui nous a permis d’ailleurs de pousser des clients de s’acquitter de cinq et six factures restées impayées et même des sommes colossales, qui ont été récupérées par des coupures d’alimentation ». Il ajoute, par ailleurs, que des travaux d’amélioration de l’alimentation en eau de ces cités sont actuellement en cours pour la pose de conduites sur plus de deux kilomètres. Ces travaux visent la séparation de la distribution de leur alimentation du réservoir de 50.000 m3 d’El Gammas, des centres de distribution du 4ème km et dont l’objectif est de les alimenter, tout prochainement, en eau potable 24h/24, conclura-t-il.

Source de l'article : cliquez-ici