MCA : Balegh : «Hachoud m’a beaucoup motivé à venir au...

MCA : Balegh : «Hachoud m’a beaucoup motivé à venir au Mouloudia»

24
SHARE

La nouvelle recrue mouloudéenne, Abou Sofiane Balegh est bien décidé à s’imposer comme titulaire, malgrè la très forte concurrence en attaque. L’ex-goléador de Bel Abbès se dit déjà dans son élément grâce à l’aide du capitaine Hachoud et de tous les cadres de l’équipe.
Comment vous sentez vous à quelques semaines après avoir rejoint les rangs du Mouloudia ?
Sincèrement, je me sens déjà dans mon élément. Il faut dire que je connais la plupart des joueurs, ce qui rend mon adaptation plus facile. Le capitaine Hachoud m’a beaucoup aidé sans oublier Aouedj et Chérif El Ouazzani qui sont natifs de la même région que moi. Même les autres recrues ont eu droit à l’aide des cadres afin de fondre rapidement dans le groupe. D’ailleurs, on se rend compte de visu qu’il y a une très bonne ambiance. Il y a cette osmose entre les nouveaux et les anciens.
Est-il vrai qu’avant de venir au MCA vous avez sollicité Hachoud pour avoir son avis ?
Effectivement, avant même de signer, j’ai eu une longue discussion avec Hachoud. Et sincèrement, il m’a motivé à venir. Il m’a dit qu’au Mouloudia, il ne pourrait plus rêver d’un meilleur club. Et ma foi, je le constate à l’entraînement chaque jour.
Est-ce c’est inquiétant de ne pas voir le coach en chef prendre les rênes de l’équipe ?
Pas du tout, car il faut reconnaître que Saïfi fait un excellent boulot. Saïfi est un personnage connu par tous les Algériens. Il est en train de gérer comme il se doit la situation. On s’entraîne en suivant à la lettre le programme qui nous a été concocté par le préparateur physique. Une fois le coach nommé, on fera tout pour l’aider dans sa mission. Mais à l’heure actuelle, on se concentre sur notre travail et notre préparation sans plus. Le reste, il y a une direction qui se charge de désigner un technicien.
Le stage de Tignes sera-t-il suffisant pour que le groupe retrouve toutes ses sensations ?
Je sais qu’on va travailler très dur en France. Chacun de nous mettra le paquet pour être au top lors de la reprise du championnat. En ce qui me concerne, ce regroupement sera crucial. A moi de me donner les moyens pour y arriver.
Il y aura une forte concurrence en attaque avec les Aouedj, Barnabas, Seguer et autre Nekkache. Qu’en pensez-vous ?
Raison de plus pour mettre le paquet. Mais sans cela, on sait que tout le monde aura du temps de jeu car on sera engagé sur quatre fronts. Et il faut vraiment compter sur un effectif pléthorique pour pourvoir répondre présent. Personnellement, je n’ai jamais eu peur de la concurrence qui motive pour progresser. On va tous bosser et ce seront les plus en forme du moment qui joueront. C’est aussi cela le principe de la concurrence. Une chose est sûre, c’est le Mouloudia qui sortira grandi, car l’intérêt du club prime avant toute chose. Nous avons tous envie de gagner des titres la saison prochaine. Alors, nous sommes tous des partenaires et non des concurrents. C’est comme ça que je vois les choses.
Comment voyez-vous la saison prochaine ?
Comme je vous l’ai dit, on fera tout pour gagner des titres. C’est l’objectif du club. A nous de tout faire pour répondre aux attentes de la direction et des supporters.
Il y a ce quart de finale de la Coupe de la CAF qui reste un match décisif pour le club ?
C’est une occasion inouïe de jouer un quart de finale de la Coupe de la CAF. On va parfaitement préparer ce grand rendez-vous car nous avons cette ambition nourrie d’atteindre le carré d’as.
Sur le plan personnel, il vous sera très difficile de faire mieux qu’avec Bel Abbès ?
A Bel Abbès, nous avions un très bon groupe. Nous avons lutté comme le Mouloudia pour le titre et la Coupe d’Algérie. Mais il y a eu des problèmes qui sont survenus en cours de route et cela a été pénalisant pour l’USMBA. Au Mouloudia, je tâcherai de marquer plus de but. Je ferai tout pour gagner des trophées. Lorsqu’on rejoint un club de la dimension du Mouloudia, il est logique de nourrir de grosses ambitions.

Source de l'article : cliquez-ici