Allocation touristique La croix et la bannière… et le mépris

Allocation touristique La croix et la bannière… et le mépris

89
SHARE

 Un citoyen désirant prendre son allocation de voyage de l’année 2017 s’est vu refuser ces dernières au niveau de 4 banques. La première, publique, au motif de manque de liquidités. Dans la seconde, publique aussi, on lui a demandé le billet d’avion dont le départ doit avoir lieu dans les 48 heures. La troisième banque sollicitée et de statut public, comme il était midi, il s’est vu répondre que le service pour l’allocation touristique n’est ouvert que le matin. Quant à une banque française, le mépris était total. L’agent a carrément refusé en lui répondant qu’il n’avait pas le temps. Le comble, c’est que la directrice de l’agence a abondé dans le sens de son collaborateur en disant qu’ils étaient débordés.

Source de l'article : cliquez-ici