Découverte d’un scorpion à deux aiguillons

Découverte d’un scorpion à deux aiguillons

44
SHARE

Un animal donc pas comme les autres, il diffère uniquement dans les aiguillons, identique dans le reste de sa composante, quelques centimètres de long, son poids n’excède pas les 22 grammes et une paire de pinces à l’avant.

Où, exactement ? On l’ignore pour le moment, puisque les informations sur les réseaux sociaux, se contredisent (Adrar ou le désert des N’mamechas – Khenchela).
Peu importe ! La découverte est là en Algérie, ce qui a donné encore des frissons à la population de la wilaya de Naâma, notamment Aïn-Séfra et Tiout, fiefs du scorpion androctonus australis hector, qui enregistrent chaque jour des envenimations scorpioniques durant cette période des grandes chaleurs.
B. Henine

Source de l'article : cliquez-ici