Le parti d’Amara Benyounes traite le maire d’Alger-Centre de menteur

Le parti d’Amara Benyounes traite le maire d’Alger-Centre de menteur

78
SHARE

TSA
Le parti d’Amara Benyounes traite le maire d’Alger-Centre de menteur

Le Mouvement populaire algérien (MPA) traite de menteur Abdelhakim Bettache, maire d’Alger-Centre et ancien militant de ce parti. Dans une mise au point intitulée “amnésie ou mensonge ?…Bettache ment“, le parti d’Amara Benyounes répond, point par point, aux déclarations du maire d’Alger-Centre dans son entretien à TSA, publié ce jeudi 10 août.

| LIRE AUSSI : Abdelhakim Bettache, maire d’Alger-Centre : « Amara Benyounes est vomi par les Algéroises et les Algérois »   

Abdelhakim Bettache s’est adonné à des contre-vérités et désinformations, digne d’un aigri et looser envers le Mouvement populaire algérien“, assène le MPA, qui s’étonne de l’annonce de Bettache de rejoindre éventuellement TAJ en prévision des prochaines élections locales.

Éjecte du FFS, puis du RND et un retrait de confiance des militants (es) du MPA d’Alger ; il annonce qu’il rejoint le TAJ. C’est vrai qu’il est en plein mercato, même si le grand écart qu’il a effectué relève du sport des girouettes“, ironise-t-il.

Sur les reproches de Bettache concernant l’absence de comptabilité au MPA, le parti affirme le contraire et déclare qu’il “tient une comptabilité” et que cette dernière est “visée par un commissaire aux comptes agrée“. “Le sieur Bettache, en tant que porte parole lors du dernier congrès, a assisté tout comme les 1200 congressistes à la présentation et l’adoption du rapport financier du parti. La commission des finances, présidée d’ailleurs par un militant d’Alger-Centre, en l’occurrence M. Rafik Kebiche, existe bel et bien, ainsi que le secrétaire national chargé aux finances en la personne de M. Khatir Si Hamdi (Député de Mascara)”, précise le MPA.

Pour le choix contesté par Bettache de désigner le frère d’Amara Benyounes comme tête de liste du parti aux dernières législatives, le MPA répond en affirmant que c’est le maire d’Alger-Centre “qui a installé la commission de wilaya des élections et il siégeait en personne à la commission nationale.

Le MPA dément enfin que son chef ait brigué un poste de ministre lors du changement de gouvernement. “Le nom du Président du MPA n’a jamais figuré sur notre liste de propositions. Par contre celui de Bettache, existait bel et bien“, assure le parti. “Notre parti s’attelle à préparer les élections locales dans les meilleures conditions, avec la ferme conviction que rien ne pourra nous détourner de son objectif. Quant aux débats de caniveaux ; les adeptes peuvent s’y adonner à loisir…sans nous“, conclut le MPA à l’adresse de celui qui était son porte-drapeau à Alger-Centre.

Le parti d’Amara Benyounes traite le maire d’Alger-Centre de menteur

Source de l'article : cliquez-ici