Un nouveau premier secrétaire à la tête du FFS

Un nouveau premier secrétaire à la tête du FFS

20
SHARE

TSA
Un nouveau premier secrétaire à la tête du FFS

Mohamed Hadj Djilani vient d’être désigné comme Premier secrétaire du FFS en remplacement de Abdelmalek Bouchafa, indique le parti dans un communiqué publié ce vendredi 11 août.

« Conformément à l’article 50 des statuts du parti et aux compétences qui lui sont dévolues, l’Instance Présidentielle nomme, dans l’esprit de collégialité et de rotation des cadres dirigeants du parti,  le camarade Hadj Djilani Mohamed en qualité de Premier secrétaire du FFS en remplacement du camarade Bouchafa Abdelmalek nommé membre du Comité d’éthique du parti », annonce le FFS.

Originaire de Aïn Defla, Mohamed Hadj Djilani, 51 ans, est « cadre de la santé publique » et « issu de la société civile », détaille le FFS. Il a rejoint les rangs du parti en 2006.

« En 2007, il est délégué au Congrès du FFS et est élu membre du Conseil National. En 2012, il est élu Premier secrétaire de la fédération de Aïn-Defla et contribue à la structuration et au développement du parti dans la région Ouest », poursuit le FFS dans son communiqué.

Mohamed Hadj Djilani est « nommé Secrétaire national chargé des relations militantes, puis secrétaire national chargé du pôle société civile », selon le parti, avant d’être désigné comme tête de liste de la wilaya de Aïn Defla aux dernières élections législatives de mai dernier.

Dans son communiqué, le parti évoque une « crise multidimensionnelle qui paralyse le pays » et devant laquelle il est nécessaire aujourd’hui d’adopter « une politique de remobilisation démocratique et pacifique de la  population ». « Il en va du devenir de notre Nation, de la cohésion de notre société et de la poursuite du projet libérateur entamé par le mouvement national et toujours inachevé malgré la libération du pays », estime le parti.

« Le choix stratégique du FFS en faveur de l’action citoyenne partisane, syndicale et associative comme mode de mobilisation de la société oriente naturellement son redéploiement sur l’ensemble du territoire national », poursuit le parti qui appelle les « militants et les citoyens à poursuivre leur effort pour réhabiliter la politique et imposer le changement par la reconstruction du consensus national et populaire ».

Le FFS a annoncé la programmation de plusieurs activités dont son université d’été qui aura lieu les 11, 12 et 13 octobre.

Un nouveau premier secrétaire à la tête du FFS

Source de l'article : cliquez-ici