Extrêmisme/ Les imams de plus en plus la cible des salafistes

Extrêmisme/ Les imams de plus en plus la cible des salafistes

35
SHARE

Dans leur folie destructrice, les salafistes n’épargnent personne, y compris les imams. Les actes de violences contre ces hommes de religion, jadis anecdotiques, se multiplient au point où les services de sécurité se penchent sérieusement sur le phénomène.

Les chiffres fournies par les services de police sont éloquents. Pas moins de 600 plaintes ont été déposées par des imams pour agression en cinq ans. Et cela est loin d’être exhaustif puisque, selon le rapport de la police, un nombre important de ces hommes de religion agressés ne portent pas plainte. En outre, en plus des agressions physiques, il y a également beaucoup de violences verbales.

Plus grave, les salafistes ne s’en prennent pas uniquement aux imams considérés comme des vecteurs d’un «islam officiel». Souvent, les policiers constatent que ces islamistes radicaux mènent campagne aux abords des mosquées et des écoles coraniques pour inciter les parents à ne pas y inscrire leurs enfants. Ils comptent ainsi « rameuter » ces enfants vers leurs propres écoles, souvent informelles.

Dans de nombreux cas, les agressions contre imams peuvent aller jusqu’à la mort. Ainsi, il y a quelques mois, à Ain-Naadja, dans la banlieue Sud d’Alger, un imam a été poignardé à mort par un salafiste. Un autre a également été tué à Draria, sur les hauteurs de la capitale.

Il reste désormais à savoir si ces agressions pousseront les autorités à prendre réellement conscience du danger que présentent ces salafistes qui bénéficient, pour l’instant, d’un laxisme complice.

Rania Aghiles

Cet article Extrêmisme/ Les imams de plus en plus la cible des salafistes est apparu en premier sur Algérie Focus.

Source de l'article : cliquez-ici