Préparatifs anticipés de la rentrée scolaire: L’habitude bousculée

Préparatifs anticipés de la rentrée scolaire: L’habitude bousculée

52
SHARE

La rentrée scolaire semble bien lointaine pour nombre de familles. Outre la période des vacances, les grandes chaleurs qui ont marqué le mois d’août ont bousculé la tradition d’anticiper les préparatifs de la rentrée des classes et les courses des fournitures scolaires.
A moins d’un mois, les élèves reprendront le chemin de l’école. Pourtant, les achats des fournitures scolaires, des tabliers et des vêtements n’ont point commencé.

Les papeteries, librairies et autres magasins de fournitures scolaires sont déserts et leurs rayonnages presque vides. Seuls les quelques articles reliquats de l’année dernière, gisent sur les étalages. Les vendeurs attendent leurs clients pour début septembre. «Les gens sont encore en vacances. Les premiers clients sont attendus début du mois de septembre prochain», assure un vendeur.

Même constat dans les magasins de vêtements et tabliers où une variété de marchandises est exposée, en attendant acquéreur. Ici aussi, les vendeurs chôment toujours. Les visites sont rares et peu de clients daignent y entrer.

Les grandes chaleurs du mois d’août ont apparemment dissuadé ceux qui ne sont pas partis en vacances, à sortir faire les premiers achats de la rentrée scolaire, histoire d’éviter le rush des premières semaines de septembre. «D’habitude, début août, les gens commencent à acheter les tenues et les tabliers pour la reprise de l’école de leurs enfants. Cette année, nous attendons toujours les premiers clients. La canicule doit être à l’origine de ce retard», explique un vendeur de prêt-à-porter.

Prévue le 6 septembre prochain, la rentrée scolaire ne semble, donc, pas encore à l’ordre du jour pour plusieurs familles. Nombre d’entre elles sont encore en vacances et profitent des moments de détente, loin des soucis de la rentrée scolaire et de ses tracas. Ce n’est qu’à leur retour qu’elles s’attelleront aux préparatifs y inhérents.
Même si on aimerait mieux n’y penser que la veille de la rentrée des classes, le retour à l’école se prépare quelques semaines à l’avance pour éviter stress et panique. Fameux casse-tête que ces achats! Sans pour autant oublier le budget des manuels scolaires qui chiffre à son tour et pèse lourd sur de nombreuses bourses.

Seuls ceux qui anticipent et s’approvisionnent en fournitures scolaires, tabliers et autres tenues avant de partir en vacances se tirent d’affaire. Ils n’auront qu’à compléter les listes des fournitures scolaires le jour J. La reprise des classes se fera, ainsi, moins douloureuse pour eux et moins pesante pour leur portefeuille.

Source de l'article : cliquez-ici