Une mosquée vandalisée et un imam menacé de mort: Les salafistes sur...

Une mosquée vandalisée et un imam menacé de mort: Les salafistes sur le pied de guerre?

1390
SHARE

Les services de sécurité de la République répliqueront avec la fermeté qu’impose la situation.
L’imam de la mosquée Omar Ibn Al Khattab, sise dans la ville d’Oran a été victime, très récemment, d’une agression perpétrée par un groupe de salafistes. Les individus, qui voulaient terroriser l’imam, ont profané l’intérieur du lieu de culte en taguant les murs d’inscriptions appelant au meurtre et déposé un linceul devant la porte de ladite mosquée, signant ainsi clairement leur menace de mort à l’endroit de l’imam. Un épisode plus que traumatisant pour le directeur des prières de la mosquée et pour l’ensemble des croyants la fréquentant.

La scène de crime qu’ont laissé derrière eux les obscurantistes rappelait de tristes images des années 1990. Cette attaque caractérisée contre le rite suivi par les Algériens a fait réagir le ministère de l’Intérieur.
Dans un communiqué rendu public hier, le département de Nour-Eddine Bedoui a mis en avant sa détermination à garantir la sécurité des imams et des lieux de culte. «Conscient des dernières préoccupations de nos imams en ce qui concerne leur sécurité et tranquillité menacées par des actes d’agression et de violence verbale, qui restent isolés, le ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire confirme avoir pris immédiatement les mesures qui s’imposent devant telle situation», lit-on, dans le communiqué.

Cette réaction suppose qu’une enquête sera diligentée afin de procéder à l’interpellation des profanateurs de la mosquée Omar Ibn Al Khettab, aux fins de donner un signal fort à tous les intégristes radicaux qui cherchent à semer la fitna parmi les croyants. Cela dit, à bien lire le communiqué du ministère de l’Intérieur, les autorités centrales n’ont pas l’intention de s’arrêter à cette agression, puisque le ministère de l’Intérieur a instruit les walis et les services de sécurité d’ «assurer la sécurité et la tranquillité de nos imams et leur fournir toute la protection et les conditions favorables à l’exercice de leurs nobles tâches»

Source de l'article : cliquez-ici