MCO : Les Hamraoua redoutent la chaleur

MCO : Les Hamraoua redoutent la chaleur

55
SHARE

La programmation de ce premier match de championnat face à l’USM Blida à 17h ne semble pas arranger les affaires des Hamraoua pour deux raisons. La première est due tout simplement à la chaleur qui risque de gêner les joueurs à fournir l’effort nécessaire au cours des 90mn de ce match et aussi les supporters qui risquent de bouder ce match au lieu de venir rester dans les gradins exposés au soleil pour suivre un match de début de saison. Deux paramètres qui risquent de ne pas jouer à l’avantage des Hamraoua, chose que le coach du Mouloudia, Bououkaz,   sait très bien pour avoir drivé une équipe du RCR qui a joué l’essentiel de ses matches sous la canicule. Même son de cloche chez les responsables du club à leur tête le président, Ahmed Belhadj, qui se dit surpris par l’horaire inadéquat de ce premier match de championnat.

La direction n’a pas changé d’horaire
Bien que cet horaire n’arrange pas l’affaire des Hamraoua, la direction n’a pas pris la peine de demander de jouer en nocturne. Et pour cause, on n’est pas sûr de la fiabilité de l’éclairage au stade Ahmed-Zabana. Il faut dire que la LFP aurait demandé aux équipes qui reçoivent sur le terrain de prendre leurs responsabilités que ce soit pour la sécurité des rencontres mais aussi   l’éclairage. La moindre défaillance coûterait cher à l’équipe locale. Les dirigeants du Mouloudia n’ont pas eu le temps de discuter autour du sujet avec les responsables de l’OPOW afin qu’ils soient rassurés puisque ce n’est qu’après la programmation du match que les Hamraoua sont rentrés au bercail après un stage de onze jours du côté de la Tunisie.

Les prochains matches en semi-nocturne
Selon notre source, les prochains matchs se joueront en semi-nocturne. Les responsables du Mouloudia vont se réunir après ce match contre Blida pour discuter avec leurs homologues du stade Ahmed-Zabana pour évoquer le sujet. Même si l’éclairage est fiable, le club doit aussi assumer les charges de l’électricité car si l’équipe accueille  ses adversaires en nocturne, elle s’entraînera au moins deux fois par semaine à l’heure du match. La possibilité de jouer dans la soirée sera prise la semaine prochaine a-t-on appris.
 

Bououkaz : «C’est difficile de jouer à fond à 17h»

Le coach du Mouloudia, Moez Bououkaz, pense que l’horaire de la rencontre n’arrangera pas du tout les affaires de son équipe appelée à gérer ses efforts sur le terrain. « Jouer en pleine canicule et dans la fraicheur de la soirée n’est pas du tout pareil. A 17h, on sera obligés de jouer par intermittence en demandant à nos joueurs de gérer leur effort sur le terrain. On doit choisir le moment  pour attaquer et augmenter la pression mais aussi pour baisser l’intensité du jeu » affirme Bououkaz sur ce point.

«Objectif, faire un bon match contre Blida»
Pour ce qui est du match de Blida, le coach pense que l’équipe est encore en pleine construction. « On s’est bien préparés mais il reste encore du chemin à faire.   Aucune équipe qui sera prête à 100% pour la reprise mais on montera en puissance » dira Bououkaz avant d’enchaîner  : « Face à Blida, ce sera un match difficile. Il faut d’abord qu’on applique notre jeu et faire un bon match et voir si cette stratégie va nous mener vers la victoire ».

«On prend très au sérieux l’adversaire»
A la question de savoir s’il pense que le Mouloudia part  favori sur le papier, le coach tunisien répond : « Non, je ne  pense pas. L’USMB s’est aussi préparée en conséquence. Toutes les équipes veulent réaliser un bon départ ». « Au contraire, je pense qu’on aura un adversaire coriace et motivé à l’idée de réaliser un résultat positif. Donc, on doit se méfier » avertit l’entraîneur du Mouloudia.

«Je n’ai pas encore dégagé l’équipe type»
Pour ce qui est de l’équipe qui devra affronter l’USM Blida pour ce prologue de championnat, Bououkaz nie avoir dégagé l’équipe type : « J’ai vingt-six joueurs séniors et quelques bons espoirs qui peuvent tous postuler à une place de titulaire. Je n’ai jamais dit avoir dégagé l’équipe type. J’ai mon idée mais je ne peux pas la dévoiler maintenant. Il reste encore quelque séances d’entraînement. » « On verra d’ici la veille du match ce qu’on pourra présenter comme équipe mais c’est certain qu’on va présenter onze joueurs » indique Bououkaz.

Source de l'article : cliquez-ici