Trois individus arrêtés et une quantité de drogue et de comprimés psychotropes...

Trois individus arrêtés et une quantité de drogue et de comprimés psychotropes saisie à Bir Mourad Rais

45
SHARE

Les services de la Sûreté de wilaya d’Alger ont saisi récemment plus de 300 comprimés psychotropes et 90 grammes de résine de cannabis et arrêté trois (03) suspects, a indiqué mardi un communiqué de ces services.

Les éléments de la sûreté de la circonscription administrative de Bir Mourad Rais ont traité récemment trois (03) affaires de trafic de drogues (résine de cannabis) et de comprimés psychotropes et de possession d’armes blanches qui se sont soldées par l’arrestation de trois (03) individus et la saisie de 333 comprimés psychotropes, 90 grammes de résine de cannabis et de 39,5 millions de centimes, a ajouté le communiqué.

Agissant sur informations faisant état d’un individu s’adonnant au trafic de résine de cannabis sur le territoire de compétence, les éléments de la brigade de police judiciaire ont mis en place un dispositif qui a permis l’arrestation du suspect à bord d’un véhicule touristique en possession d’une importante somme d’argent.

La perquisition du domicile du suspect, sur mandat du Procureur de la République territorialement compétent, a permis aux éléments de la Sûreté de wilaya d’Alger de saisir 74,2 grammes de drogues, 4 comprimés psychotropes, une arme blanche et 24,5 millions de centimes, a précisé la même source.

En ce qui concerne la deuxième affaire, l’individu qui s’adonnait au trafic de cannabis a été arrêté en possession de 15 grammes de cette substance, d’un téléphone portable et d’une importante somme d’argent.Après la perquisition de son domicile, une somme de 15 millions de centimes a été récupérée.

La troisième affaire s’est soldée par l’arrestation d’un individu qui s’adonnait au trafic de comprimés psychotropes en possession de 330 comprimés psychotropes, a indiqué le communiqué.

Après l’achèvement des procédures légales en vigueur, les suspects ont été présentés devant le Procureur de la République territorialement compétent, qui a ordonné leur placement en détention provisoire, a conclu la même source.

Source de l'article : cliquez-ici