Aïd El Adha: Les permanences médicales renforcées à Alger

Aïd El Adha: Les permanences médicales renforcées à Alger

51
SHARE

Le directeur de la santé de la wilaya d’Alger, Mohamed Miraoui, a affirmé hier que les permanences médicales, paramédicales et administratives seront renforcées au niveau des établissements et services hospitaliers de la wilaya d’Alger.

A l’approche de l’Aïd El Adha, les permanences médicales, paramédicales et administratives seront renforcées au niveau des établissements et services d’urgences de la wilaya d’Alger, a indiqué Mohamed Miraoui dans une déclaration à l’APS, soulignant que les médicaments, les poches de sang et l’aménagement des parkings (ambulances) seront assurés pour faire face à d’éventuels accidents qui risqueraient de survenir durant ce jour de sacrifice.

Un plan sanitaire a été mis en place durant l’Aïd, a-t-il dit, en vue d’une prise en charge des malades pour lesquels des équipes médicales et paramédicales ont été intensifiées au niveau de plus de 80 établissement de santé dont 43 établissements publics de santé de proximité (Epsp) qui constituent la ceinture sanitaire de la capitale avec un service permanent (24h/24) et un système de rotation en vue de renforcer les services de santé et alléger la pression sur les centres hospitaliers universitaires (au nombre de 5), les établissements hospitaliers privés (12) et les polycliniques à travers tout le territoire de la wilaya d’Alger au nombre de 12, a précisé Mohamed Miraoui.

Dans le même contexte, le responsable a souligné que parmi les mesures médicales prises pour l’Aid El Adha, le renforcement du stock de médicaments et des équipements de sang et d’oxygène, relevant qu’«un contrôle de ces établissements de santé aura lieu à travers les opérations d’inspections qu’effectue périodiquement la direction».

Composés de représentants des directions de la santé, du commerce et de l’agriculture outre des vétérinaires, les bureaux d’hygiène oeuvreront à travers toutes les communes d’Alger à intensifier les opérations de contrôle pendant les deux jours de l’Aïd et veilleront également au bon déroulement des opérations d’abattage au niveau des points réservés à cet effet, en vue de s’enquérir du respect des mesures sanitaires lors de telles opérations, mais aussi de déceler les kystes hydatiques, ajoute la même source.

Source de l'article : cliquez-ici