Appel à l’armée algérienne pour renverser Bouteflika : la réponse sèche du...

Appel à l’armée algérienne pour renverser Bouteflika : la réponse sèche du général-major Ahmed Gaïd Salah

5344
SHARE

Au moment où la scène politique algérienne connaît des bouleversements inquiétants en raison du limogeage brutal et surprenant d’Abdelmadjid Tebboune, de nombreuses voix se sont élevées pour s’interroger sur la vacance du pouvoir et le degré de “lucidité” du Président Abdelaziz Bouteflika. 

Ces interrogations ont soulevé des doutes persistants  sur l’identité réelle de ceux et celles qui gouvernent l’Algérie. Plusieurs acteurs politiques ont laissé entendre qu’Abdelaziz Bouteflika n’est nullement conscient de ce qui se passe dans le pays et les récentes décisions n’émaneraient pas de sa personne. Dans ce contexte, des appels ont été lancés à l’armée algérienne pour qu’elle intervienne et assume sa responsabilité afin de sauver le pays d’une “prise d’otage” opérée par un groupuscule puissant au sommet du pouvoir.

Le chef de l’Etat-Major de l’Armée algérienne, le général-Major Ahmed Gaïd Salah, a répondu sèchement à ces appels en faisant une mise au point très significative lors de sa visite de travail et d’inspection à la 5ème Région militaire. En effet, le puissant général a expliqué clairement que l’Armée se contentera d’exercer son rôle tel qu’il est défini par la Constitution.

“En consolidation des fondements de ses objectifs majeurs et nobles, l’ANP demeurera, comme j’ai tant veillé à le répéter, une armée républicaine, engagée à défendre la souveraineté nationale et l’intégrité territoriale du pays, protégeant l’indépendance. Cet acquis que notre peuple a dû concrétiser péniblement avec le sang et les larmes. Une Armée qui assure amplement ses missions constitutionnelles en dépit de la nature de toutes les circonstances”, a fait savoir ainsi le chef d’Etat-major de l’ANP.

En clair, il ne faut pas s’attendre à ce que les généraux de notre armée orchestrent la destitution d’Abdelaziz Bouteflika. Le général Ahmed Gaïd Salah l’explique en des termes très éloquents : l’armée algérienne n’ira pas dans un conflit ouvert avec la Présidence de la République.

Et pour rassurer encore davantage l’entourage du cercle présidentiel, Ahmed Gaïd Salah a fait remarquer dans son discours qu’il approuve le contenu du dernier message d’Abdelaziz Bouteflika à l’occasion de l’anniversaire du 20 août. “Il m’est si propice à cette favorable occasion de saluer le contenu du message de Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, adressé à l’occasion de cette mémorable date si chère à tous les Algériens et à travers lequel il a souligné que le peuple peut s’appuyer en toute quiétude sur l’ANP, digne héritière de l’ALN, lorsqu’il s’agit de préserver la sécurité du pays, de ses citoyens et de son intégrité territoriale”, a-t-il souligné enfin.

Les amateurs des Coups d’Etat et les adorateurs de l’intervient militaire seront certainement déçus par cette réponse d’Ahmed Gaïd Salah. Quant à la situation politique au sommet de l’Etat, elle demeure encore et toujours obscure.

L’article Appel à l’armée algérienne pour renverser Bouteflika : la réponse sèche du général-major Ahmed Gaïd Salah est apparu en premier sur Algérie Part.

Source de l'article : cliquez-ici