CSC : Arama en colère et rejette la décision de la LFP

CSC : Arama en colère et rejette la décision de la LFP

40
SHARE

Initialement prévu à 21h, avant qu’il ne soit avancé à 19h sur demande des dirigeants du CSC, finalement la LFP a décidé de  reprogrammer le match contre le NAHD pour 21h ce vendredi au stade Hamlaoui de Constantine. Ce qui n’a fait que réagir la direction du CSC qui ne comprend pas cette décision qui n’est pas faite pour arranger les affaires des Sanafir qui risquent de ne pas se déplacer en force au stade pour soutenir leurs favoris. Arama a refusé que ce match soit programmé à 21h au lieu de 19h. Pour rappel, c’est hier matin que la LFP a procédé à ces remaniements dans le programme de la première journée, en touchant aux matchs CSC – NAHD et ESS – USMH.
Il a appelé Kerbadj et il a réglé le problème
Ayant eu vent de cette information après cette nouvelle programmation du match contre le NAHD à 21h, le manager général, Tarek Arama, a appelé le président de la LFP, Mahfoud Kerbadj, en lui exprimant son refus de jouer à cet  horaire et de le maintenir à 19h. Finalement le président de la LFP a accepté la demande de Tarek Arama en maintenant ce match à 19h.
Le match ne sera pas télévisé
Après le refus de la direction du CSC de ne pas jouer ce match contre le Nasr Hussein Dey à 21h il a été décidé de ne pas le retransmettre par les services de l’ENTV, comme souhaité par ces derniers. Du coup le large public algérien ne pourra suivre cette rencontre entre le CSC et le NAHD sur le petit écran et ce sera aussi le cas pour les Sanafir, qui n’auront pas l’occasion de se déplacer au stade Hamlaoui ce samedi pour assister aux débats entre les 22 acteurs.

Source de l'article : cliquez-ici