Ecole primaire «filles» d’Aîn El Hammam: «Une cantine scolaire, svp !»

Ecole primaire «filles» d’Aîn El Hammam: «Une cantine scolaire, svp !»

61
SHARE

A quelques jours de la rentrée des classes, les élèves de l’école primaire «filles» sise au centre ville d’Aïn El Hammam, à une cinquantaine de kilomètres au sud-est de Tizi Ouzou, ne savent toujours pas à qui s’adresser, en raison de l’absence d’une cantine scolaire au niveau leur établissement.

Lancée en travaux depuis septembre 2015, la réalisation de cette cantine tarde toujours à voir le jour deux années plus tard, au grand désarroi des élèves mais aussi de leurs parents, qui n’arrivent toujours pas à comprendre les raisons de ce grand retard pour la réception de ce projet. Selon Kaci Djamel, secrétaire général de l’association des parents d’élèves de cette école, les travaux de la réalisation de la cantine au niveau de l’école primaire filles d’Aïn El Hammam, lancés pourtant depuis deux années sont aujourd’hui à l’arrêt, ce qui signifie, selon ses dires, que les élèves seront encore une fois privés de repas lors de la prochaine rentrée scolaire qui aura lieu dans deux semaines. «Au vu du grand retard accusé dans les travaux de réalisation de cette cantine, et dont le chantier est actuellement à l’arrêt, il est quasi certain que nos enfants seront encore privés de cantine à la rentrée scolaire. Nous avons interpellé à maintes reprises les responsables concernés pour en finir avec les travaux mais malheureusement après deux ans d’attente, l’école reste toujours sans cantine. Cette situation doit interpeller tous les responsables au niveau local, afin de se pencher sérieusement sur ce problème, car nous n’allons pas rester les bras croisés», menace-t-il. Dans ce sens, les membres de l’association des parents d’élèves ont menacé de ne pas envoyer leurs enfants à l’école lors de la prochaine rentrée scolaire, en guise de protestation contre le grand retard accusé dans la réalisation d’une cantine. Dans une lettre adressée aux différents responsables au niveau local, les membres de l’association des parents d’élèves se disent décidés de passer à l’action dès la prochaine rentrée des classes, en procédant tout bonnement à la fermeture de l’établissement. «Il a été décidé la fermeture de l’école primaire filles dès la prochaine rentrée scolaire 2017/2018, et ce, jusqu’à satisfaction de notre revendication principale, à savoir l’ouverture et le fonctionnement de la cantine scolaire», avertissent les parents, qui semblent décidés à faire aboutir leur réclamation auprès des responsables concernés, pourtant plusieurs fois sollicités, mais sans aucune suite favorable, selon les parents d’élèves, qui disent ne se faire guère d’illusion quant à la mise en service du réfectoire de l’école où sont scolarisés leurs enfants qui, «eux aussi, ont le droit de prendre sur place des repas chauds et éviter les déplacements jusqu’à leurs domiciles, à chaque midi». «Nous avons reçu des promesses et des garanties quant à l’ouverture de la cantine au mois de septembre prochain, mais vu l’arrêt total des travaux, cela ne pourra être concrétisé», écrivent les parents dans une lettre adressée à l’APC et à la daïra d’Aïn El Hammam, à l’APW et à la wilaya de Tizi Ouzou, ainsi qu’à la direction de l’éducation, au début du mois de juin dernier.

A. C.

Source de l'article : cliquez-ici