Exclusif. Les “étranges” documents de Rachid Nekkaz

Exclusif. Les “étranges” documents de Rachid Nekkaz

4028
SHARE

Rachid Nekkaz qui se veut le chantre de la légalité et de la lutte contre tous les usurpateurs en Algérie, ne cesse de décrier, de façon très médiatisée, ceux qu’il a préalablement condamné sans jugement, les rendant, sans tribunal, coupables de trahison, de faux, d’usage de faux et de fait de corruption.

 

La rédaction d’Algeriepart a publié plusieurs articles sur ce personnage controversé en donnant des détails sur son parcours. Nous avions alerté l’opinion publique que ce personnage partait du postulat qu’il était très riche, au point de ne plus avoir à travailler, pour vivre une vie faite de voyages, de coups médiatiques et de dépenses ostentatoires.

A notre proposition de publier sa déclaration de patrimoine pour prouver sa fortune supposée, il n’a été donné aucune suite… c’est ce qu’auraient dû demander ses soutiens avant d’accepter sur parole qu’il soit si ‘’riche’’, comme cela leur est martelé quotidiennement par les responsables de son mouvement pour la jeunesse et le changement (MJC). Pourquoi ne dévoilerait-il pas la liste de ses biens qu’il est supposé louer et qui expliqueraient cette aisance pour le moins opaque ? Un premier fait troublant…

Mr Nekkaz a renoncé à la nationalité française en 2013 dit-il, par ce qu’il se sentait étranger en France… Il est difficile, pour quiconque se posant des questions rationnelles et légitimes, de comprendre pourquoi une personne qui renonce à la nationalité française, sous prétexte qu’il s’y sente étranger, y resterait-il une fois libéré des liens d’allégeance envers la France? Que faut-il comprendre de cette attitude ?

Par ailleurs, ce que Mr Nekkaz ne dit pas à ceux qui le soutiennent aveuglément, c’est que le fait de se séparer de la nationalité française était une condition exclusive à sa présentation à l’élection présidentielle en Algérie, à laquelle il avait, faut-il le rappeler, lamentablement échoué.

Il est notoire que l’on ne peut espérer être président de l’Algérie et détenir une autre nationalité ! Sa renonciation publique de la nationalité française n’était en fait qu’une opération marketing, une simple récupération médiatique pour faire le buzz et pouvoir déposer son dossier pour tenter vainement de briguer la fonction suprême… rien d’autre.

Rachid Nekkaz peut d’ailleurs recouvrer sa nationalité française puisque la loi permet de ‘’réintégrer la nationalité française par décret, sans condition de stage, sous réserve qu’elles remplissent par ailleurs les conditions relatives à la naturalisation, et notamment la condition de résidence en France au moment de la signature du décret’’. Serait-ce la raison qui le pousse à rester en France ?

En Algérie, Mr Nekkaz n’a jamais résidé de manière continue, tout le monde peut constater dans ses piètres vidéos qu’il a des difficultés à s’exprimer dans notre dialecte et ne maîtrise pas la langue arabe. Ce n’est pas ses talents d’orateurs que nous retiendrons de lui.

Le plus étrange, c’est que Mr Nekkaz a produit des documents administratifs ou il est stipulé qu’il est résident en Algérie. Ainsi, dans ces documents que nous nous sommes procurés, nous pouvons voir un certificat de résidence établi le 15 Novembre 2011 par le président d’APC d’Ain Merane dans la wilaya de Chlef stipulant que Mr NEKKAZ serait non seulement domicilié dans la commune de Sehailia à Ain Merane mais qu’en plus il y serait né ! Et pourtant, dans sa biographie officielle, Rachid Nekkaz affirme qu’il est né en France Choisy-le-Roi au Val-de-Marne.

 

Nous avons pu également observer sur le permis de conduire algérien établi par la daïra d’Ain Merane le 24/07/2004 que Mr Nekkaz avait donné pour adresse : Sehailia dans la daïra d’Ain Merane wilaya de Chlef.

Deux documents officiels qui tendraient à faire croire que Mr NEKKAZ a vécu en Algérie et y serait même né, selon le certificat de résidence mis à votre disposition !

 

Mr Nekkaz ne pourra pas nous opposer le fait que cela soit, une fois encore une erreur émanant de l’administration algérienne, nous aurons du mal à croire que les toutes les administrations en général s’acharnent à faire des erreurs sur tous les documents officiels de Mr NEKKAZ.

Alors ne ressemblerait-il pas finalement à ceux-là même qu’il vilipende à longueur de vidéos et de déclarations ? Pourquoi n’a-t-il pas rectifié ses documents qui portaient des ’’erreurs’’ sur son lieu de naissance et lieu de résidence ?

 

Des questions qui resteront suspendues comme celles nombreuses autour de la sulfureuse personnalité de Rachid Nekkaz. Pour notre par, nous croyons en notre devoir de journalistes, à savoir, vous apporter l’information, susciter le débat et au final vous laisser vous faire votre propre opinion. Votre support manifesté dans les commentaires et messages de soutiens nous encourage à continuer à vous servir. Nous reviendrons prochainement sur d’autres révélations au fur et à mesure de nos investigations.

L’article Exclusif. Les “étranges” documents de Rachid Nekkaz est apparu en premier sur Algérie Part.

Source de l'article : cliquez-ici