Infractions commerciales: 39 commerces fermés en juillet

Infractions commerciales: 39 commerces fermés en juillet

60
SHARE

Les différentes brigades de contrôle relevant de la direction du commerce de la wilaya de Tizi Ouzou ont effectué durant le mois de juillet dernier pas moins de 400 interventions qui se sont soldées par la fermeture de 39 commerces.

C’est ce que révèle le bilan mensuel de la direction du commerce qui précise que les éléments du contrôle de la qualité ont relevé 64 infractions, dressé 64 P-V et fermé 39 locaux commerciaux. Concernant les récurrentes infractions de vente sans facturation, le montant relevé par les brigades de contrôle au niveau des commerces de la wilaya durant le mois dernier s’élève à 18 millions de dinars. Concernant la répression de la fraude, les brigades de contrôle ont effectué durant la même période 1 598 interventions, durant lesquelles 18 P-V ont été dressés, 101 infractions établies et 27 commerces fermés. La quantité de marchandise saisie durant la même période s’élève à 6 435 kg, dont la valeur est estimée à 184 000 DA. S’agissant du nombre de prélèvements effectués depuis le 1er juillet à ce jour, il est de 27 prélèvements, selon le même bilan. L’autre volet qui ne laisse pas indifférents les services de la direction du commerce, en cette période estivale, est celui relatif aux contrôles de la qualité des produits, et surtout des campagnes de sensibilisation contre les risques d’intoxications alimentaires qui connaissent une hausse sensible en cette période des grandes chaleurs. En effet, pas moins de dix-huit cas d’intoxications alimentaires ont été enregistrés au niveau de la wilaya de Tizi Ouzou, depuis le 1er juillet dernier, selon une responsable à la direction du commerce de la wilaya. Ces cas d’intoxication ont été enregistrés lors deux épisodes qui ont eu lieu à l’occasion de fêtes et de cérémonies familiales. Le premier épisode qui a vu l’intoxication de 12 personnes a eu lieu lors d’une réception organisée pour un anniversaire dans la localité de Tigzirt, et la pâtisserie servie à cette occasion a été derrière ces intoxications collectives. Le deuxième épisode a été enregistré lors d’une fête familiale, ajoute la même source, en précisant que cette intoxication collective, qui a touché six personnes, a eu lieu suite à la consommation par les victimes d’un repas servi pour la deuxième fois, après avoir fait l’objet d’une mauvaise conservation. Les principales causes des intoxications alimentaires observées sont dues au non-respect des mesures de salubrité et d’hygiène lors de la préparation, de la conservation, du stockage et de la manipulation des aliments. Il s’agit aussi de l’acquisition de produits alimentaires périssables exposés sur la voie publique, le développement de la restauration rapide et le manque de formation et de qualification des différents intervenants dans le circuit commercial, notamment les épiciers, les restaurateurs, les agents et personnels des collectivités. Période propice à toutes sortes d’intoxications, la saison estivale a souvent fait des victimes en raison, notamment, du non-respect par les commerçants des règles d’hygiène et de conservation des produits sensibles mais aussi à l’absence de vigilance chez les consommateurs. Afin justement de sensibiliser les consommateurs, mais aussi les commerçants sur l’importance de respecter les regèles de conservation et de vente de certains produits, la direction du commerce de la wilaya de Tizi Ouzou a lancé une campagne de sensibilisation et de prévention contre les intoxications alimentaires à travers les différentes localités de la wilaya. Cette campagne lancée le 18 juillet et qui s’étalera jusqu’au 31 août ciblera, notamment, les villes côtières de la wilaya.

Ali Chebli

Source de l'article : cliquez-ici