Smartphones : la grande offensive de Nokia contre Apple et Samsung

Smartphones : la grande offensive de Nokia contre Apple et Samsung

50
SHARE

TSA
Smartphones : la grande offensive de Nokia contre Apple et Samsung

Le légendaire constructeur finlandais pose la dernière pierre de sa stratégie de retour sur le marché des smartphones avec le Nokia 8, un modèle haut-de-gamme qui compte bénéficier sur l’image de la marque pour jouer dans la cour d’Apple et de Samsung.

Après la nostalgie, les choses sérieuses. En février dernier, au Mobile World Congress de Barcelone, l’ancien numéro un mondial du mobile Nokia avait annoncé son grand retour dans les téléphones, avec trois nouveaux smartphones de milieu-de-gamme (les Nokia 3, 5 et 6), ainsi que la résurrection du mythique 3310, star des années 1990 en partie grâce à son “jeu du serpent”.

Libérée de Microsoft et de son système d’exploitation Windows Phone, Nokia jouait à fond sur l’effet “nostalgie” pour marquer les esprits et permettre au finlandais HMD, qui a racheté Nokia Mobile en mai 2016, de se renforcer dans le segment des smartphones de milieu-de-gamme autour d’une marque connue et appréciée du public.

Le Nokia 8 veut tenir tête à Apple et Samsung

Mais la vraie offensive de Nokia commence maintenant. HMD, qui a besoin d’un “vaisseau amiral” puissant pour incarner le retour de Nokia aux affaires, commercialisera dès septembre le Nokia 8, un smartphone haut-de-gamme sous Android destiné à jouer dans la même cour que Samsung et Apple, les deux grands leaders de ce marché.

Doté d’un écran 5,3 pouces, de 4Go de RAM, d’un processeur Qualcomm Snapdragon 835, d’un appareil photo hyper-performant et d’un design travaillé, le Nokia 8 présente des caractéristiques typiques des smartphones haut-de-gamme, à un prix plus bas que les meilleurs modèles d’Apple et de Samsung, fixé à 599 dollars. Sa principale innovation réside dans l’appareil photo. Nokia veut populariser le “bothie”, le selfie dépoussiéré, c’est-à-dire une photo qui mobilise à la fois la caméra frontale et la caméra arrière du téléphone.

Réussir là où Microsoft avait échoué

Suffisant pour percer ? HMD espère que la puissance de la marque Nokia, l’effet nostalgie des consommateurs -renforcé par la sobriété du modèle-, et l’association avec le système d’exploitation Android de Google, qui équipe environ 80% des smartphones dans le monde, lui permettra enfin de réussir là où Microsoft avait échoué.

Mais la concurrence est de plus en plus rude dans le haut-de-gamme. Apple lancera à la rentrée son iPhone 8, qui s’annoncebien plus innovant que les précédents modèles. Samsung est toujours dans la course avec son Galaxy S7 et l’arrivée imminente du Galaxy Note 8, en attendant le Galaxy S8 prévu pour le début de l’année 2018. Oppo, récent numéro 4 mondial du secteur, pourrait aussi concurrencer Nokia avec son OnePlus 5, qui le concurrence plus frontalement sur le prix. Il ne faut pas non plus oublier l’Essential Phone, l’ambitieux nouveau venu créé par cofondateur d’Android Andy Rubin, qui compte lui aussi tailler des croupières à Apple et à Samsung… dans un marché global arrivé à maturité, dont les ventes ont même baissé de 1,3% au deuxième trimestre d’après IDC.

 

Plus d’information sur l’économie et la finance sur latribune.fr

Smartphones : la grande offensive de Nokia contre Apple et Samsung

Source de l'article : cliquez-ici