Annaba – Alors que le wali appelle au civisme: Tension extrême au...

Annaba – Alors que le wali appelle au civisme: Tension extrême au quartier des «Lauriers roses»

68
SHARE

Le quartier populaire et populeux, « Lauriers roses », implanté pratiquement au cœur de la Coquette, a connu dans la matinée d’hier mardi un climat de tension extrême.  La principale raison : de nombreux habitants étaient mécontents après l’affichage de la liste des bénéficiaires du logement public locatif, d’un important quota réservé principalement aux postulants du chef-lieu de la commune d’Annaba. Ainsi, des protestataires ont utilisé la manière forte pour faire passer le message. Ils ont fermé la circulation routière en mettant le feu aux pneus et en barricadant la double voie routière reliant la Plaine Ouest en passant par ce quartier, et ce durant pratiquement toute la matinée. Il a fallu l’intervention des pouvoirs publics qui ont longuement discuté avec les manifestants pour que la voie soit rouverte à la circulation. Nous apprenons qu’une réunion est programmée pour aujourd’hui et regroupera des représentants des protestataires et des autorités locales pour trouver une issue à la crise. Cependant, la situation reste toujours tendue et les habitants menacent d’investir de nouveau la rue si une solution ne sera pas trouvée à leurs doléances.  Pourtant, pas plus tard qu’avant-hier, le wali d’Annaba, Mohamed Salamani, a appelé les habitants concernés par le logement social au civisme en invitant toute personne ayant remarqué des anomalies à faire des recours, conformément au degré exécutif 142-08 du 11 mai 2008. Il est utile de noter que le chef de l’exécutif a assuré que tous les recours seront examinés au-peigne-fin. A rappeler qu’une cellule d’écoute et de prise en charge des doléances des  citoyens en matière d’attribution de logement public locatif, a été installé hier. Celle cellule est, souligne-t-on, à pied d’œuvre depuis l’après-midi d’hier  sur les lieux.

B. Salah-Eddine

Source de l'article : cliquez-ici