CSC / Amrani : «Le onze rentrant est dans ma tête et...

CSC / Amrani : «Le onze rentrant est dans ma tête et on compte sur les Sanafir pour passer l’écueil du NAHD»

58
SHARE

Le coach du CSC, Abdelkader Amrani, a une idée sur le onze rentrant en championnat face au NAHD demain soir au stade Hamlaoui de Constantine, en estimant : «Les choses sont claires dans ma tête et j’ai le onze qui affrontera le NAHD ce vendredi. On compte beaucoup sur les Sanafir pour nous soutenir et nous encourager à arracher la première victoire de la saison et bien débuter le championnat.»
«Les joueurs sont déterminés à réussir une grande saison»
Le coach Amrani croit dur comme fer en ses joueurs de bien réussir leur saison. «J’ai senti quelque chose chez les joueurs, durant toute la période de préparation, me laissant croire qu’ils réaliseront une grande saison. Par rapport à la saison passée, les joueurs travaillent dans une bonne ambiance et sont animés d’une volonté de fer de réussir quelque chose de grand cette saison.»
«J’ai une idée sur le Nasria et on veut une bonne entame»
En prévision du match contre le NAHD, notre interlocuteur nous répond : «On va affronter une bonne équipe du NAHD qui s’est bien renforcée cet été. J’ai ma petite idée pour la contrer et réussir une bonne entame.»
«Les membres du staff technique font du bon travail et on forme une seule famille»
A une question relative au travail accompli par ses collaborateurs, Amrani estime : «Tous les membres du staff sont à remercier pour le grand travail accompli. On forme une seule famille et il y a un travail collégial entre nous. C’est ce qui fera la force du CSC cette saison.»
«On doit compter sur nos atouts»
Pour cette saison et sur la façon de s’y prendre, le driver des Vert et Noir affirme : «Tous les moyens sont réunis par l’ENTP et les joueurs travaillent dans la sérénité la plus totale. On a un effectif riche capable de réaliser une grande saison. On va se compter sur nos atouts pour réaliser de bons résultats cette saison.»
«On a effectué une bonne préparation et on doit en cueillir les fruits sur le terrain»
Abdelkader Amrani ne veut pas rater sa deuxième saison à la barre technique du CSC qu’il espère marquer de son empreinte. «On a effectué une très bonne préparation avec deux stages en Tunisie et à Blida. On doit cueillir les fruits de ce grand labeur sur le terrain, en commençant par le match de ce vendredi contre le Nasria.»
«Face au NAHD, seule la victoire compte, peu importe la manière»
En conclusion, le coach du CSC ne jure que par la victoire et peu importe la manière. «Face au Nasria, on cherchera la victoire et rien que la victoire, peu importe la manière. L’essentiel est d’arracher les trois points qui seront mis en jeu, car il s’agit du premier match de la saison.»
 

Source de l'article : cliquez-ici