L’Egyptien GB Ghabbour Auto a formulé une demande officielle pour opérer sur...

L’Egyptien GB Ghabbour Auto a formulé une demande officielle pour opérer sur le marché algérien (presse)

141
SHARE

L’Agence Ecofin, qui a rapporté l’info, n’a pas précisé quels types de véhicules seraient montés sur le territoire algérien par cette compagnie.

Après Renault, Hyundai et Volkswagen, qui disposent déjà d’unités de montage, et KIA, Peugeot, Fiat et l’Iranien Khordo qui attendent le nouveau cahier des charges pour entamer la production, c’est au tour de l’Egyptien GB Ghabbour Auto, spécialisé dans le montage et la commercialisation de véhicules, de dévoiler sa volonté d’opérer sur le marché algérien.

Selon l’Agence Ecofin, le groupe égyptien a introduit une demande officielle auprès des autorités algériennes pour obtenir les autorisations nécessaires afin d’installer une usine de montage en Algérie. Il n’a pas été précisé quels types de véhicules seraient montés sur le territoire algérien par cette compagnie.

Pour rappel, le ministre de l’Industrie des Mines s’attelle depuis quelques semaines à élaborer un nouveau cahier des charges pour la construction automobiles. Toutes les demandes d’installation de nouvelles unités de montages de véhicules sont suspendues jusqu’à la finalisation des nouveaux textes qui serviront de base juridique de l’industrie automobile en Algérie.

En plus, de la commercialisation de véhicules deux et trois roues, GB Ghabbour Auto fournit des pièces détachées à plusieurs marques automobiles. Il est, depuis 2008, le partenaire de l’entreprise brésilienne de fabrication de bus Marcopolo avec laquelle il a une usine de montage à Suez (nord-est égyptien). Il est aussi le représentant de Hyundai en Egypte.

B Ghabbour Auto est coté sur le marché financier égyptien. Sa situation financière, selon l’Agence Ecofin, a connu un fléchissement au cours de deuxième trimestre de l’année en cours en raison d’une baisse de 38,8% de ses revenus issus de la vente des véhicules et de 55,4% du nombre de véhicules vendus sur cette période.

Selon son site web l’activité du groupe égyptien consiste en l’assemblage et l’importation de kits CKD de véhicules (de transport de passagers mais aussi d’autres), ainsi qu’en la distribution de véhicules déjà montés et de véhicules 2 et 3 roues.

Younes Saadi

Source de l'article : cliquez-ici