Paris SG : Saint-Etienne, un premier “choc” inattendu

Paris SG : Saint-Etienne, un premier “choc” inattendu

57
SHARE

TSA
Paris SG : Saint-Etienne, un premier “choc” inattendu

Deux entraîneurs espagnols, et surtout deux parcours sans faute: la réception du Saint-Etienne désormais entraîné par Oscar Garcia vendredi (20h45) pour la 4e journée de Ligue 1 sera un “premier test important” pour le Paris SG de Neymar, a reconnu son entraîneur Unai Emery.

Ils ne sont déjà plus que trois clubs en tête de la Ligue 1. Outre le champion sortant Monaco, qui reçoit dimanche (21h00) l’Olympique de Marseille, seuls le Paris SG et Saint-Etienne ont pris 9 des 9 points possibles lors des trois premières journées de Ligue 1.

– Meilleure attaque contre mur vert –

Le PSG, grâce à son festival offensif dimanche pour les grands débuts de Neymar à domicile face à Toulouse (6-2, deux buts et deux passes décisives pour ‘Ney’), est déjà leader grâce à une meilleure différence de buts. Mais il aura face à lui vendredi un mur vert, qui n’a toujours pas encaissé un but cette saison.

Le capitaine des Verts, Loic Perrin, s’est toutefois montré très prudent: “Pour l’heure, nous avons eu la chance de ne pas concéder de but. J’espère que cela va continuer le plus longtemps possible même si ça va se compliquer dès vendredi car on connaît le potentiel du PSG”.

Redynamisé par l’arrivée de l’Espagnol Oscar Garcia, qui a succédé à Christophe Galtier sur le banc, Saint-Etienne reste quand même sur des succès plutôt probants, 1-0 contre Nice et à Caen, puis 3-0 face au promu Amiens.

“Leurs résultats disent comment ils sont”, a observé Unai Emery mercredi, deux jours avant la rencontre. “Lors de leurs trois premiers matches, l’équipe a montré de bonnes performances et a pris neuf points. C’est pour cela que le premier test important pour nous, pour le championnat et pour le classement, il est contre Saint-Etienne”.

– ‘Joueur exceptionnel’ –

Forcément, le PSG a un gros avantage, le Brésilien Neymar: le crack de 25 ans “est un joueur exceptionnel qui fait partie des trois meilleurs joueurs au monde et c’est excitant de se mesurer” à lui, a observé Loïc Perrin.

En deux matches sous le maillot parisien, la recrue phare du mercato parisien, arrivée contre 222 millions d’euros, est déjà directement impliquée sur sept des neuf buts parisiens: trois buts et trois passes décisives et un penalty provoqué. Et pourtant, il a affirmé aux médias dimanche qu’il pouvait “encore s’améliorer”.

Le PSG devra en revanche faire sans son milieu de terrain italien Marco Verratti, qui a été exclu face à Toulouse. “C’est une personne qui joue comme il vit, avec beaucoup d’émotions”, l’a défendu son entraîneur Unai Emery mercredi. “Il pousse tout”.

Après son intersaison perturbée par ses velléités de départ à Barcelone et son changement d’agent, l’Italien a du mal à retrouver son meilleur niveau. En son absence, l’Argentin Javier Pastore, pour sa part en grande forme et apparemment débarrassé de ses pépins physiques, est “une option claire” pour débuter dans l’entrejeu.

– Pastore titulaire? –

L’élégant meneur “peut jouer comme N.10 ou comme N.8”, a observé Unai Emery. “Sa caractéristique est qu’il joue plus pour l’attaque que pour la défense mais il a dit qu’il voulait plus aider l’équipe défensivement”.

Ejecté du onze de départ parisien par l’arrivée de Neymar, Pastore pourrait donc avoir une bonne opportunité d’y réapparaitre en disputant la place de Verratti au milieu de terrain. A moins qu’Emery n’accorde sa confiance aux deux jeunes également candidats pour une place au milieu, l’Argentin Giovani Lo Celso ou le Français Christopher Nkunku.

Quelle que soit l’alternative retenue, le PSG restera grandissime favori de la rencontre. Mais la capacité de résistance des Verts sera un test pour les deux équipes: le PSG a-t-il trouvé avec Neymar l’arme absolue pour remporter à nouveau le championnat de France ? Et le Saint-Etienne d’Oscar Garcia peut-il prétendre à mieux que celui de Christophe Galtier ?

Paris SG : Saint-Etienne, un premier “choc” inattendu

Source de l'article : cliquez-ici