Azzedine Mihoubi au chevet de Djamel Allam

Azzedine Mihoubi au chevet de Djamel Allam

69
SHARE

TSA
Azzedine Mihoubi au chevet de Djamel Allam

Le ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi, s’est rendu samedi à Béjaïa au chevet du chanteur étoile Djamel Allam, en convalescence chez lui après des soins intensifs subis récemment à l’étranger, indique la cellule de communication de la wilaya, rapporte l’agence officielle.

Le ministre s’est enquis de l’état de santé de l’artiste et lui a apporté la compassion et la solidarité du gouvernement, a précisé la même source. La rencontre s’est déroulée dans une grande convivialité au cours de laquelle Djamel Allam, qui a visiblement repris beaucoup de forces, a fait preuve, comme à ses habitudes, d’un humour très en verve. “Il a multiplié les anecdotes et les bons mots“, a rapporté la représentante de la wilaya, Kahina Touati.

L’échange a aussi porté sur les projets artistiques et culturels de l’artiste, notamment dans le domaine de l’écriture, surtout ses ambitions d’achever rapidement un livre qui arrive à l’épilogue. Le ministre de la Culture l’a rassuré sur la solidarité de son département, voire du gouvernement, pour lui apporter dans toutes ses initiatives, l’aide nécessaire, a-t-elle ajouté.

La Direction de la communication a publié des photos de la rencontre sur Facebook, montrant Djamel Allam, fatigué, ce qui suscite des interrogations sur l’opportunité de diffuser ce genre de photos.

Djamel Allam, sorti du conservatoire de musique de Béjaïa au lendemain de l’indépendance, a fait sa carrière autant à l’étranger qu’en Algérie.

Il s’est produit sur de nombreuses scènes prestigieuses en Europe et en Amérique, et reste, pour les mélomanes, celui qui a donné avec d’autres, notamment Idir, ses lettres de noblesse à la chanson Kabyle moderne. Humble et modeste, malgré sa notoriété, il est resté très populaire.

Djamel Allam reste aussi celui qui est engagé pour nombre de causes, apportant à chaque fois que de besoin, ses contributions ou tout simplement sa… bénédiction. Il reste surtout un fidèle du café littéraire et des rendez-vous cinématographiques de Béjaïa. Sa rémission en tout cas est attendue avec enchantement par tous ses fans qui ont hâte de voir ses inspirations cinématographiques, artistiques et poétiques, rebriller encore de plus belle. Ma rad youghal (Il reviendra), un de ses tubes qui a fait sensation, est manifestement d’actualité. L’étoile est taillée pour mieux revenir.

Azzedine Mihoubi au chevet de Djamel Allam

Source de l'article : cliquez-ici