France, ligue 1 : Nice déprime, Lyon patine

France, ligue 1 : Nice déprime, Lyon patine

79
SHARE

TSA
France, ligue 1 : Nice déprime, Lyon patine

Les temps sont durs loin de Paris et son Neymar: Lyon n’arrive plus à gagner (2e nul consécutif contre Nantes, 0-0) et Nice, après son élimination en barrages de Ligue des champions, a sombré (3-0) à Amiens, néophyte en élite, samedi lors de la 4e journée de L1.

La chute de l’empire niçois

Ces dernières années, Nice surprenait au mercato et régalait sur le terrain. Il y a eu les venues d’Hatem Ben Arfa, puis de “Super Mario” Balotelli. Cette saison, c’est Wesley Sneijder qui a rejoint la Côte d’Azur. Mais depuis le 3e tour préliminaire de Ligue des champions passé face à l’Ajax Amsterdam, c’est la déliquescence. Les Aiglons ont été éliminés en barrages de la Ligue des champions, face à Naples, et en championnat c’est la désillusion. Un seul succès et trois défaites.

Et le dernier revers fait mal: c’est celui samedi soir à Amiens, club qui n’avait jamais joué en élite, ni même marqué en première division jusqu’ici. Ce sont Gaël Kakuta et Moussa Konaté (doublé) qui sont donc entrés dans l’histoire du club picard en faisant trembler les filets de Yoan Cardinale.

Kakuta, ex-petit prodige qui s’est brûlé les ailes en partant trop tôt en Angleterre, a inscrit un petit bijou de coup franc. Résultat: Nice, 3e surprise de la saison passée, est 17e…

. Lyon amer

“Je reste sur ma faim, l’effectif a changé, on a 4-5 joueurs de valeur européenne, on ne doit pas rester sur un match inabouti, on doit avoir une équipe capable de gagner ce genre de matches”, s’est désolé le président de Lyon Jean-Michel Aulas au micro de Canal+.

Face à des Nantais inoffensifs, l’OL a été incapable de faire la différence. C’est le 2e nul après le 3-3 contre Bordeaux la semaine passée. Mais au moins ce dernier match était spectaculaire. Celui à Nantes a été nettement moins animé et Nabil Fekir, auteur d’un splendide but de 54 mètres face aux Girondins, a été cette fois moins en vue. Le capitaine de l’OL, rappelé cette semaine en Bleu, a même manqué une grosse occasion à l’heure de jeu.

Lyon avait déjà manqué la saison passée la qualification pour la Ligue des champions en laissant filer ce genre de match. L’OL est 4e.

Le mercato va être encore animé à l’OL. Le milieu récupérateur espagnol Pape Cheikh Diop (Celta Vigo) est attendu dimanche à Lyon, a indiqué M. Aulas sur Canal+.

Et “JMA” a toujours “les yeux de Chimène” pour Hatem Ben Arfa (blacklisté au PSG), au point de demander en direct à la télévision à l’agent du joueur de l’appeler “s’il y a une opportunité”.

Pour le reste, le boss de l’OL ne digère toujours pas les dépenses folles du PSG au mercato, créant une “dérégulation totale” comme il l’a dit à L’Equipe.

“On essaie de boucler des opérations sur la fin de ce mercato, mais les prix sont 30, 40 ou 50% plus élevés que ce que l’on avait prévu à cause de cette surenchère (du PSG)”, s’est-il encore lamenté.

. Rennes en souffrance

Dans le fond du classement, le Stade Rennais connaît un début de saison encore plus douloureux. Le club de Christian Gourcuff n’a toujours pas gagné un match et s’est incliné samedi dans un match fou à Toulouse (3-2). Rennes est 19e et avant-dernier…

Dans les autres affiches, Bordeaux a fait lui une bonne opération aux dépens de Troyes (2-1) et pointe en 5e position. Caen a collé Metz à la dernière place, battu 1 à 0. Et, enfin, Dijon a surpassé Montpellier (2-1).

Dimanche, le Lille de Marcelo Bielsa, au départ en diesel, doit se reprendre à Angers. Et la Ligue 1 attend son choc, Monaco-Marseille. L’information de samedi soir, c’est que Kylian Mbappé, convoité par le PSG, n’a pas été écarté cette fois du groupe monégasque.

France, ligue 1 : Nice déprime, Lyon patine

Source de l'article : cliquez-ici