ESS 2 – USMH 1 : L’Entente n’a pas tremblé

ESS 2 – USMH 1 : L’Entente n’a pas tremblé

38
SHARE

Stade : 8-Mai-45 (Sétif)
Affluence : huis clos
Arbitres : Boukhalfa, Zehrouni, Benali
Avertissements : Bedrane (48’), Rebiai (90’) (ESS) ; Djeghbala (90’+3) (USMH)
Buts : Kherbache (6’) (USMH), Nessakh (34’), Mazari (68’ csc) (ESS)

ESS : Zeghba, Rebiai, Haddouche, Nessakh, Bedrane, Aït Ouamar, Sidhoum, Bakir (Chibane 73’), Djahnit (Obambou 90’), Benayad (Amokrane 64’),Djabou
Entraîneur : Madoui

USMH : Mokrani, Banouh, Mebarki (Baïtèche 73’), Belarbi, Mellal (Benaldjia 41’), Djeghbala, Mazari, Khelili, Bouguèche (Medane 64’), Kherbache, Nemdil
Entraîneur : Ifticen

Le tenant du titre n’a pas tremblé, même s’il a eu chaud dès les premières minutes de jeu. Il est revenu à la marque, puis a pris l’avantage, sans trop forcer. La manière n’y était pas, mais le plus important est là, les trois points. C’est avec une victoire que l’ESS inaugure sa saison et ne compte pas s’arrêter là. Pour ce premier mach du championnat, la première action du jeu a fait mouche. Elle était en faveur de l’USMH qui a bénéficié d’un coup franc que Kherbache s’est chargé de botter. Personne n’a pu toucher la balle, elle a même trompé Zeghba avant d’aller mourir au fond des filets (6’). A la surprise de tous, El Harrach mène à la marque. Tour à tour, Benayad et Djabou avaient failli égaliser, mais ils ont manqué le cadre de peu. Et c’est finalement un défenseur qui va s’en charger. Il a pour nom Nessakh, c’est son premier match sous les couleurs de l’ESS qu’il a inauguré avec un but comme il le sait faire. Un corner de Haddouche qu’il a repris victorieusement de la tête (34’), remettant ainsi les deux équipes à égalité. Mais trois minutes plus tard, Bouguèche avait failli reprendre l’avantage suite à un coup franc de Nemdil (37’), avant que Djabou ne réplique sur un contre rapide, mais sa frappe a été déviée in extremis par Mokrani (39’). La deuxième mi-temps débute avec un rythme très lent et quelques tentatives timides de par et d’autres, mais ce sont les Sétifiens qui se sont montrés les plus entreprenants avec entre autres, une frappe de Bakir qui passe à côté (58’) et une reprise de la tête de Benayad qui rate également le cadre (61’). L’Entente pousse et bénéficie d’un coup franc. Haddouche le botte et c’est Mazari, le défenseur harrachi, voulant sans doute écarter le danger, qui le met au fond de ses filets (68’). A la 74’, Banouh était à deux doigts de revenir à la marque, mais Nessakh lui chipe in extremis la balle des pieds, sauvant ainsi son équipe d’un but certain. En fin de rencontre, Djabou n’a pas eu de chance en voyant sa frappe renvoyée par la transversale (84’).
 

Source de l'article : cliquez-ici