Pour éviter tout problème d’alimentation en eau durant l’Aïd Le ministère annonce...

Pour éviter tout problème d’alimentation en eau durant l’Aïd Le ministère annonce la mise au point d’un dispositif particulier

61
SHARE

Une réunion a eu lieu hier, à la convocation du ministre des Ressources en eau, Hocine Necib. Un conclave dédié à l’examen du dispositif spécial mis en place pour garantir un service public de l’eau et de l’assainissement «de qualité et continu».

Les représentants de l’Algérienne des eaux (ADE), l’Office national d’assainissement (ONA), les Sociétés d’assainissement et de l’eau d’Alger (SEAAL), d’Oran (SEOR) et de Constantine (SEACO) ont planché sur le plan en question avec le ministre qui, à l’occasion, n’a pas manqué de rappeler la responsabilité des intervenants dans le secteur «pour le bien-être des citoyens». Ceux-ci ont été instruits de mettre tout en œuvre afin de garantir la mobilisation de la ressource en eau, d’une part, et l’organisation des moyens d’intervention humains et matériels, de l’autre, et ce, afin que les Algériens profitent au maximum de ces moments de fête dans la sérénité et le confort. Dixit le ministre qui a également exhorté les mêmes responsables à «agir par anticipation et bannir l’improvisation pour assurer une organisation sans faille».

Les gestionnaires de ces services ont, pour leur part, assuré que toutes les mesures ont été prises pour garantir que les fêtes se passent dans de bonnes conditions. Selon le service de communication du ministère des Ressources en eau, un dispositif est déjà au point et sera mis en œuvre deux jours avant l’Aïd et autant après.

Le dispositif en question consiste à garantir la disponibilité de l’eau, s’assurer du bon fonctionnement des installations, veiller au remplissage de l’ensemble des réservoirs, mobiliser les moyens humains et matériels nécessaires, l’assurance d’une permanence à tous les niveaux de responsabilité des établissements impliqués, et le renforcement de la communication en direction du public.
M. Azedine

Source de l'article : cliquez-ici