Algérie : un plus grand volume d’eau du barrage Beni Haroun pour...

Algérie : un plus grand volume d’eau du barrage Beni Haroun pour l’irrigation agricole à partir de 2018

512
SHARE

Le ministre des Ressources en eau, Hocine Necib a déclaré dimanche à Oum El Bouaghi « qu’un plus grand volume d’eau du barrage de Beni Haroun (Mila) sera mobilisé pour l’irrigation agricole au profit de plusieurs wilayas, à partir de l’année 2018 ».

Le ministre a indiqué à l’APS que « le volume d’eau destiné à l’irrigation agricole depuis le méga ouvrage hydraulique de Mila sera mobilisé dès le parachèvement des travaux du tunnel, long de 6 km, entre le barrage d’El Athmania et celui de Beni Haroun », soulignant que cette réalisation permettra le pompage de 23 m3/seconde.

M. Necib a également ajouté que « six (6) millions d’habitants à travers plusieurs wilayas de l’Est bénéficieront des eaux de Beni Haroun, en plus de l’irrigation de 40 000 hectares de terres agricoles dont le périmètre irrigué d’Ouled Hamla (Oum El Bouaghi) » totalisant 2272 ha et où le ministre s’est rendu au cours de sa visite d’inspection.

Dans le même contexte, le ministre a mis en exergue « l’importance de l’utilisation des systèmes d’irrigation économisant l’eau » en plus de « l’extension de la superficie des périmètres d’irrigation à travers la création de  nouveaux périmètres ».

Selon les explications fournies au ministre, le périmètre irrigué d’Ouled Hamla, situé à proximité de la ville d’Aïn M’lila  et dont le taux d’avancement des travaux affiche 90 % sera réservé majoritairement à la céréaliculture en plus de la culture des légumes.

Le ministre des Ressources en eau avait inspecté dans la ville d’Aïn Beïda le projet d’installation des conduites d’alimentation en eau potable (AEP) depuis le barrage Ouarkis, implanté  à Aïn Fekroune avant d’inspecter le projet de renforcement en AEP de la ville Aïn Beïda depuis un forage dans la localité d’Aïn Ferhat.

M. Necib a également inauguré dans la commune d’Aïn Babouche un château d’eau, d’une capacité de 1500 m3 instruisant à l’effet de raccorder cette commune, à l’instar d’autres communes de la wilaya d’Oum El Bouaghi, au  réseau d’alimentation en AEP depuis le barrage Ouarkis.

APS

Source de l'article : cliquez-ici