Axa Assurances déficitaire de 701,4 millions DA en 2016

Axa Assurances déficitaire de 701,4 millions DA en 2016

81
SHARE

Le capital de la société est réparti entre trois actionnaires : le groupe Axa (49%), le Fonds national d’investissement (36%) et la Banque extérieure d’Algérie (15%).

Depuis 2011, AXA Algérie n’a pas enregistré de bénéfices. Pourtant, cela devait être le cas en 2016. Apparemment, l’objectif n’a pas été atteint si l’on se fie aux résultats de 2016 répercutés par Atlas MAG spécialisé dans les assurances au Maghreb.

Annonce a été faite qu’Axa Assurances Algérie publie un résultat déficitaire de 701,4 millions DA (6,37 millions de dollars) à fin décembre 2016.

C’est une contre-performance pour la compagnie qui a prévu, certes, dans son business plan des pertes pour les premières années avec un retour à l’équilibre à fin 2016. Or, cet objectif n’a pas été apparemment atteint. Pourtant, la compagnie n’a pas lésiné sur les moyens pour améliorer ses résultats.

Pierre Vasserot, son Chief Executive Manager (CEO) a assuré que ses équipes dédiées et toutes les agences AXA installées sur une grande partie du territoire national, sont mises à disposition du client pour l’accompagner dans diverses démarches de protection et d’assurance afin d’attirer de nouveaux souscripteurs.

L’ensemble des produits et services commercialisés par AXA englobe aussi bien les assurances dommages que les assurances de personnes avec diverses techniques pour se différencier des concurrents. Les équipes d’AXA ont ainsi conçu une gamme de produits pour accompagner les clients dans les différents projets de leur vie.

L’expertise du groupe AXA, qui était pourtant la première marque mondiale d’assurance depuis 2009, n’a pas suffi pour donner de bons résultats. Cette situation constitue un risque pour l’entreprise car elle a été attaquée en 2016 à ce sujet à propos du contrat d’assurances de personnes avec Sonatrach. Un concurrent a même déposé un recours auprès du ministère des Finances pour tenter de faite annuler la transaction sous prétexte que la compagnie cumule des résultats négatifs.

En effet, AXA Vie a remporté en décembre dernier le contrat d’assurance des personnes de Sonatrach à l’issue de l’ouverture des offres financières.

Sonatrach SPA proposait un contrat d’assurance d’un demi-milliard de dinars. Cinq autres compagnies d’assurance des personnes étaient en compétition. Le fait de décrocher ce contrat avec Sonatrach permet de disposer dans les caisses d’une prime non négligeable qui a fait jusque-là, les beaux jours de CAARAMA, filiale de la CAAR.

En tout cas, la compagnie ne désespère pas de capitaliser « sur l’ancrage solide que nous avons sur le marché algérien, notamment grâce à notre partenariat stratégique avec deux acteurs majeurs de l’économie nationale que sont le Fonds national d’investissement (FNI) et la Banque extérieure d’Algérie (BEA) », a déclaré le CEO.

Le capital de la société est réparti entre trois actionnaires : le groupe Axa (49%), le Fonds national d’investissement (36%) et la Banque extérieure d’Algérie (15%).

En 2015, AXA Assurances Algérie a enregistré une croissance du chiffre d’affaires à 3.8 milliards de dinars en progression de 16% par rapport à 2014. Cette augmentation du chiffre d’affaires, en ligne avec ses prévisions, s’inscrit dans la continuité de celle des années précédentes, avec une croissance annuelle moyenne de +71% depuis 2012.

En plus de la progression de son chiffre d’affaires, AXA Assurances a enregistré depuis le début de ses activités une amélioration des indicateurs techniques, avec notamment un rapport sinistre à prime de 109% en amélioration de 19 points par rapport à 2014. En comparaison, les deux premières compagnies en Algérie, la SAA et la CAAT réalisent chacune plus de 20 milliards DA de chiffre d’affaires.

Consciente qu’elle peut mieux faire, AXA Algérie a mis en œuvre une politique commerciale agressive, axée sur la diversification, avec le développement d’un réseau de distribution de plus en plus dense avec un nombre d’agences en augmentation constante, passant de 56 en 2014 à 64 à fin 2015 pour atteindre 88 agences en 2020 et le développement d’un réseau d’agents généraux d’assurance (55 en 2020), soit un réseau exclusif AXA porté à 143 points de vente.

  • Karim Sabeur

Source de l'article : cliquez-ici