Électricité : « Les riches doivent payer le juste prix »

Électricité : « Les riches doivent payer le juste prix »

52
SHARE

TSA
Électricité : « Les riches doivent payer le juste prix »

L’Algérie se dirige-t-elle vers la levée totale des subventions de l’électricité pour les catégories les plus aisées ? Officiellement, aucun projet dans ce sens n’est actuellement à l’étude. Mustapha Guitouni, ministre de l’Énergie, a évoqué, ce lundi 28 août, une “réflexion” au niveau du ministère, applicable à moyen ou à long terme, pour que les tranches à très forte consommation électrique paient le prix de cette énergie à “son juste prix”, c’est-à-dire sans subvention.

Pour le ministre de l’Énergie, il y a une part de gaspillage dans la consommation électrique des Algériens. « En juillet dernier, on est arrivé à un pic de consommation électrique de 13.900 MW et il ne restait pratiquement rien dans le sac », a-t-il rappelé, selon l’agence officielle.

Selon lui, cette consommation record est certes le résultat de la canicule qui a marqué cet été, mais elle est surtout le fruit du “gaspillage” qui continue de caractériser la consommation des quelque 6 millions de clients sur les 9 millions que compte la société.

« Nous gaspillons trop, et si on continue comme ça, il va falloir qu’on revoie le prix de façon à ce que les gros consommateurs paient plus cher l’électricité », a-t-il lâché. « Les couches défavorisées vont continuer à payer le prix subventionné mais les riches doivent payer le juste prix », a-t-il expliqué.

Cependant, aucune augmentation des prix, même pour les gros consommateurs, n’est prévue “pour le moment”, a-t-il insisté. Comprendre : cette option n’a pas encore obtenu le feu vert définitif du président Bouteflika.

Pour le moment, il n’y a aucune décision concernant l’augmentation du prix de l’électricité ou de l’énergie en général“, a-t-il tranché en ajoutant que l’avant-projet de Loi de finances pour 2018 “ne prévoit pas pour l’instant d’augmentation dans les prix de l’énergie“.

Électricité : « Les riches doivent payer le juste prix »

Source de l'article : cliquez-ici