Guitouni invite la Pologne et la Turquie à renforcer la coopération énergétique...

Guitouni invite la Pologne et la Turquie à renforcer la coopération énergétique avec l’Algérie

65
SHARE

Le ministre de l’Energie, Mustapha Guitouni, a invité la Pologne et la Turquie à renforcer la coopération énergétique avec l’Algérie, à l’occasion des entretiens qu’il a eus dimanche à son département ministériel avec les ambassadeurs des deux pays, respectivement, Witold Spirydowicz et Mehmet Poroy, a indiqué un communiqué du ministère.

Les discussions entre le ministre et l’ambassadeur de la Pologne ont porté sur le renforcement des relations de coopération dans le domaine de l’énergie, notamment dans les hydrocarbures.

Les deux parties se sont dit satisfaites des relations « anciennes et excellentes » entre les deux pays et ont évoqué les importantes possibilités pour les entreprises énergétiques de travailler ensemble dans ce domaine.

A cet effet, M. Guitouni a invité les entreprises polonaises à explorer les potentialités existantes en Algérie, notamment dans les activités de l’exploration et des exploitations pétrolières, en les invitant à participer aux appels d’offre qui seront lancés par le secteur.

Pour sa part, M. Spirydowicz a manifesté l’intérêt des entreprises polonaises à travailler en Algérie et à identifier des projets concrets de partenariat avec les entreprises algériennes du secteur, a ajouté la même source.

Le ministre et l’ambassadeur de Turquie ont passé en revue l’état des relations de coopération et de partenariat entre les deux pays qualifiées d’ »excellentes », et ont abordé les perspectives de leur développement.

A l’occasion de cette rencontre, M. Guitouni a relevé « avec satisfaction » les bonnes relations de coopération et de partenariat entre Sonatrach et la société turque Botas, en invitant les entreprises turques à participer aux prochains appels d’offre du secteur.

Pour sa part, M. Poroy, qui a également exprimé sa satisfaction quant aux relations de coopération entre les entreprises des deux pays, a témoigné de l’intérêt des compagnies turques à continuer à travailler et à investir en Algérie dans d’autres projets d’intérêt mutuel, a ajouté le communiqué.

Source de l'article : cliquez-ici