Rejets des eaux usées à AÏn Azel: Menace sur l’environnement et les...

Rejets des eaux usées à AÏn Azel: Menace sur l’environnement et les cultures

82
SHARE

La zone humide appelée Sebkhet El-Hamiet, relevant de la commune de Aïn Lahdjar, située au sud-est de Sétif, est menacée de pollution. En effet, ce patrimoine naturel exceptionnel se dégrade de jour en jour en raison des rejets des eaux usées de la commune de Aïn Azel. “En l’absence d’une station d’épuration, les eaux usées, dont le débit est à 100 litres/seconde, se déversent anarchiquement dans cette zone importante par sa faune et sa flore, classée sur le site Ramsar”, nous dira un responsable de l’APC de Aïn Azel. La population des localités avoisinantes est  également menacée par la pollution, ainsi que les agriculteurs, car ils éprouvent d’énormes difficultés pour l’irrigation de leurs cultures. “Ces eaux usées traversent plusieurs villages des communes de Aïn Azel et Aïn Lahdjar pour arriver finalement à la zone humide”, indique-t-on. Il est à souligner que les responsables locaux, ainsi que les riverains ont tiré la sonnette d’alarme à maintes reprises, mais en vain. Selon une source au fait du dossier, l’APC de Aïn Azel n’a pas les moyens financiers pour la réalisation d’une station d’épuration. “Nous avons formulé plusieurs demandes auprès de la wilaya pour l’inscription d’un projet de station d’épuration des eaux usées pour la commune de Aïn Azel pour mettre fin à cette catastrophe écologique ; malheureusement, aucune suite n’a été donnée à nos demandes”, explique notre source.
A. LOUCIF

Source de l'article : cliquez-ici