A la veille de l’Aïd: La tension persiste dans les bureaux de...

A la veille de l’Aïd: La tension persiste dans les bureaux de poste

75
SHARE

Dans le dans le cadre de la généralisation de la carte magnétique, sept nouveaux distributeurs automatiques de billets de banque (DAB) seront installés par Algérie Poste prochainement. Ces appareils vont renforcer un réseau d’une cinquantaine de distributeurs (46) actuellement en activité dans la wilaya d’Oran.

Les GAB permettent à toute personne détentrice d’une carte magnétique de procéder à des retraits H24, sept jours sur sept. Ces distributeurs seront installés dans les cités militaires et quelques communes comme Misserghine. Toutefois, tous les efforts déployés en vue de couvrir l’ensemble du territoire de la wilaya avec un réseau de plus en plus dense de DAB et de terminaux de paiement électronique (TPE) visant à la vulgarisation de l’usage des cartes magnétique, ne semblent pas susciter l’engouement du citoyen, qui demeure d’ailleurs réticent à adopter le mode de paiement par carte électronique. Les DAB, qui peuvent atténuer la tension qui s’exerce sur les agences postales de la wilaya sont régulièrement en «panne technique» et n’assurent pas un service de qualité. Des pannes dues essentiellement à la dégradation de la qualité des billets de banque en circulation et les actes de vandalisme. Ainsi, à quelques jours de l’Aïd El-Adha, où les dépenses sont plus importantes, de longues files d’attente ont commencé en effet à se former devant les bureaux de poste.

Les grands bureaux de poste connaissent un rush important de citoyens venus non seulement la commune d’Oran mais aussi des autres localités et communes retirer leur argent avant l’Aïd. La situation est presque la même dans tous les bureaux de poste. Les citoyens sont donc contraints de prendre leur mal en patience. Parfois, la situation devient intenable pour les détenteurs de comptes CCP, à la veille d’un évènement majeur. Bien que la direction locale d’Algérie Poste ait pris des dispositions pour pallier le problème du manque de liquidités dans les bureaux de poste, certains problèmes persistent. Selon certains, l’anarchie qui règne dans les bureaux de poste à l’approche des fêtes religieuses est due au flux important de clients qui attendent la dernière minute pour retirer leur argent. De ce fait, même les bureaux de poste des localités voisines se retrouvent confrontés à un rush sans précédent qui oblige les usagers à patienter devant les guichets parfois durant des heures. Pour faire face à cette affluence tous les distributeurs automatiques ont été alimentés en quantités suffisantes d’argent.

Rappelons que huit nouveau bureaux de poste seront ouverts avant la fin de l’année à travers les communes d’Oran pour faire face aux besoins de la population qui est en constante augmentation et résorber le déficit enregistré dans le nombre des bureaux de postes notamment dans les zones limitrophes. La wilaya Oran dispose de 132 bureaux de poste, avec près de 400 guichets concentrés pour la plupart dans la ville d’Oran. Un nombre jugé insuffisant pour une population de près de deux millions d’habitants. Ainsi d’ici la fin de l’année le nombre des bureaux va passer à 140. Dans ce cadre, deux bureaux de poste ont été inaugurés la semaine passée dans les communes de Aïn El Bia et Béthioua.

Source de l'article : cliquez-ici