Agriculture: La contribution dans la réduction de la facture d’importation est «la...

Agriculture: La contribution dans la réduction de la facture d’importation est «la mission de tous»

199
SHARE

Le ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Abdelkader Bouazgui, a affirmé hier à Khenchela que la contribution dans la réduction de la facture d’importation était «la mission de tous».

Au cours d’une visite dans une exploitation agricole spécialisée dans la production de semences, au périmètre Goudjil, dans la région sud de la commune de Babar, le ministre a précisé que «ce genre d’exploitation agricole doit servir d’exemple en matière d’investissement concluant» compte tenu, a-t-il ajouté, que «cette exploitation constitue un partenaire dans la réduction de la facture d’importation à travers sa production».

M. Bouazgui a indiqué, dans le même contexte, que la mission des différents instances de l’Etat dans les divers secteurs était d’«accompagner les producteurs et de suivre l’évolution de la production», à côté de «la mise en place d’une stratégie et une vision futuriste pour le développement de l’économie nationale et pour une abondance dans la production».
Il a, à ce propos, appuyé que ces démarches aboutiront à «la réduction de la facture de l’importation».

Le ministre a appelé à «la nécessité de diagnostiquer les problèmes du secteur agricole en s’appuyant sur les données du terrain relatives aux terres agricoles et aux périmètres d’investissement», indiquant que «les terres agricoles accordées par l’Etat doivent être correctement exploitées».

M. Bouazgui, qui s’est entretenu avec des jeunes agriculteurs bénéficiaires des décisions de mise en valeur de terres, au nombre de 1 800 décisions, dans la région sud de Khenchela, un projet pour lequel une enveloppe financière de l’ordre de 30 milliards de dinars a été allouée, s’est engagé à résoudre certains problèmes soulevés, dont le raccordement de ces zones au réseau d’électricité rurale.

Le ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche avait entamé sa visite dans la wilaya de Khenchela depuis la région de Bouneggar dans la commune de Babar, connue pour la culture de la luzerne, destinée à l’alimentation des vaches laitières.
M. Bouazgui devait se rendre dans la commune de Baghaï, où il visitera une exploitation agricole avant de se diriger vers la commune d’El-Hamma pour inspecter le complexe de stockage de céréales, d’une capacité de 300 000 tonnes.
Dans la commune de Remila, M. Bouazgui visitera une station de traitement et de conditionnement de semences ainsi que des exploitations agricoles.
APS

Source de l'article : cliquez-ici