Annaba: Canicule et pénurie d’eau

Annaba: Canicule et pénurie d’eau

246
SHARE

De nombreux quartiers de la ville de Annaba et sa périphérie vivent ces jours-ci au rythme d’une pénurie d’eau jamais vécue auparavant et en pareille période. C’est-à-dire l’été, en ce mois d’août où le mercure culmine à plus de 35 degrés qui signifie des besoins de plus en plus importants en eau. Du coup, ce sont les camions-citernes qui vendent le litre d’eau à raison de 3 DA, ou bien pour ceux qui ont des voitures, aller vers une source quelque part, surtout celles situées dans la wilaya d’El Tarf, devient inévitable. Sauf que ce marasme n’a que trop duré et commence à exacerber bon nombre de gens, avec cette eau qui fait défection et à défaut distribuée avec parcimonie et dont les conséquences pour le moins gênantes commencent à avoir leurs effets négatifs sur les ménages et les commerces.

Quant à ce manque d’eau, il est dû à cinq fuites d’eau recensées sur la conduite principale gravitaire qui prend son départ du barrage de Cheffia Bounamoussa, en passant par le territoire des communes de Asfour et Zérizer dans la wilaya d’El Tarf jusqu’à la station de traitement de Chaiba, Annaba, qui s’est traduit par une baisse drastique de la production d’eau selon les services de la DRE de la wilaya d’El Tarf. S’agissant de la réparation de ces fuites, signalées aux instances centrales, elle incomberait aux services de l’ADE de la wilaya de Annaba, selon un responsable de la DRE. Enfin, selon toujours les mêmes services, avec ces fuites devenues récurrentes, et à l’effet d’éviter ce genre de désagréments, il faudrait le moment opportun stopper l’alimentation en eau potable à partir de cette conduite et réparer les tronçons défectueux.

Source de l'article : cliquez-ici