Il y avait parmi eux un enfant de 12 ans: 12 harragas...

Il y avait parmi eux un enfant de 12 ans: 12 harragas interceptés à Annaba

330
SHARE

Les gardes-côtes de Annaba ont intercepté, à la première heure de la journée d’hier, à une dizaine de milles au nord de Ras-el-Hamra (Cap-de-Garde), douze candidats à l’émigration clandestine, dont un enfant âgé d’à peine 12 ans. Ils avaient pris le large de la fameuse plage de Sidi-Salem connue pour les embarquements illégaux des clandestins vers les rives nord de la Méditerranée.

Les harragas étaient entassés dans une barque traditionnelle avec un moteur de 40 chevaux, et accompagnés par un passeur.

Agés de 12 à 32 ans et venant d’Alger, Béjaïa, El-Tarf, Biskra et Annaba, ils avaient mis le cap sur les côtes sardes (Italie). Mais leur aventure a pris fin à quelques milles marins seulement de la côte annabie.

En effet, ils ont été stoppés par les gardes-côtes en patrouille permanente dans ces zones réputées pour être des voies maritimes régulièrement empruntées par les barques des harragas.

La nouveauté dans cette interception de harragas est le fait d’avoir parmi eux un enfant ne dépassant pas les 12 ans et venant de la wilaya de Biskra, à plus de 400 kilomètres de Annaba, lieu d’embarquement. D’autant qu’il n’était accompagné d’aucun membre de sa famille ou d’un quelconque proche.

Ramenés sur la terre ferme, les 12 harragas ont subi une visite médicale par un médecin de la Protection civile, les ayant déclarés en bonne santé, avant leur présentation devant le procureur de la République de Annaba qui aura à statuer sur leur cas.

A. Bouacha

Source de l'article : cliquez-ici