MCA / Casoni hausse le ton envers ses joueurs

MCA / Casoni hausse le ton envers ses joueurs

57
SHARE

Avant de s’adresser à ses joueurs, Bernard Casoni a tenu à faire le point avec ses poulains, après avoir constaté un certain relâchement de leur part. Tout en estimant qu’ils avaient fourni les efforts nécessaires sur le terrain face à l’USB, il n’a pas apprécié que certains d’entre eux soient arrivés en retard, lorsqu’on sait que le technicien français exige d’eux d’être présents au moins une demi-heure avant l’entame de l’entraînement.

Il n’hésitera pas à prendre les mesures qui s’imposent
Tout en faisant le point en termes à peine voilés, Casoni a clairement fait savoir à ses joueurs qu’il ne pourra en aucun cas tolérer ce genre de réaction à l’avenir et qu’il n’hésitera pas à prendre les mesures qui s’imposent. Une manière à lui de les mettre en garde. Aussi, le joueur qui sera sanctionné à l’avenir ne pourra s’en prendre qu’à lui-même  

Saïfi a savonné les joueurs à la fin de l’entraînement
De son côté, l’entraîneur adjoint Rafik Saïfi n’a pas du tout apprécié l’attitude de certains de ses poulains et a tenu à les mettre devant leurs responsabilités. Fort de son expérience, Saïfi les a mis en garde contre ce genre de comportement, car si l’équipe a pu surprendre l’USB sur son terrain, en dépit du déficit accusé dans la préparation, c’est pour la simple raison que les joueurs étaient très concentrés sur leur sujet durant toute la période de préparation de cette rencontre. Ainsi, les coéquipiers de Hachoud sont doublement avertis et savent bien que le staff technique sévira à la moindre incartade.

Casoni «On ne vas pas sauter au plafond juste pour avoir battu l’USB»

Rencontré à l’issue de la reprise de l’entraînement, Bernard Casoni estime que son équipe doit garder les pieds sur terre pour espérer réaliser de bons résultats pour la suite du parcours : «La victoire face à l’USB est importante, mais on ne va pas sauter au plafond pour avoir battu cette équipe, car il y a d’importantes échéances qui arrivent et qu’on doit bien préparer. Nous sommes toujours dans la préparation, car il ne faut pas oublier que nous avons pris du retard et on va essayer de profiter de cette trêve pour l’exploiter convenablement».  

«Les joueurs doivent savoir qu’il reste 29 marches à monter»
Toujours dans le même contexte, Casoni pense que les joueurs doivent être conscients de la mission qui les attend et affirme : «L’objectif a été atteint face à l’USB. Maintenant, il y a une évolution dans le travail qu’on doit accomplir pour réussir, car lorsqu’on fait du bon boulot, nous sommes certainement récompensés, ce qui était le cas d’ailleurs face à Biskra. Les joueurs doivent toutefois  comprendre que ce n’est qu’une étape qu’on a passée et qu’il y a encore 29 marches à monter».

«C’est important de connaître les dates des rencontres, et peu importe si on jouera à Bologhine ou au 5-Juillet»
Abordé au sujet de la nouvelle programmation et de l’inquiétude qu’il avait affichée avant que le nouveau calendrier ne soit communiqué, Casoni s’est expliqué sur le sujet en nous confiant : «Ce n’est pas le fait de jouer à Bologhine ou au 5-Juillet qui m’intéresse. Le plus important est de connaître les dates des rencontres que nous allons jouer, car cela va nous permettre de bien établir notre plan de travail. Le respect du calendrier tracé va faciliter la tâche aux techniciens et aidera les joueurs à progresser».  

«La réussite vient avec le travail, pas en claquant des doigts»
En évoquant les points forts et les lacunes décelées lors du match livré face à l’USB, le coach du Mouloudia n’est pas allé par quatre chemins : «On ne peut pas claquer des doigts pour que ça marche, il faut donc travailler pour progresser. Je suis persuadé que nous allons récolter les fruits du boulot qu’on accomplira».

«N’importe quel joueur peut passer à côté, pas uniquement Mansouri !»
En évoquant le rendement de Mansouri face à l’USB et qui a été remplacé à la mi-temps, Casoni dira : «Cela arrive de voir un Mansouri méconnaissable et cela peut arriver à chaque joueur, car le football est ainsi fait. Ce genre de chose arrive dans toutes les équipes. Toutefois, ce qui est important c’est le plus que peuvent apporter les remplaçants lorsqu’ils effectuent leur entrée en cours de jeu».

«La saison passée, l’ESS a battu le MCA à trois reprises, il faut bien travailler pour la vaincre»
Concernant la prochaine rencontre que disputera le Mouloudia face à l’ESS, le technicien français affirme : «Pour ce qu’on a prévu avant le match contre Biskra, je pense qu’on a eu ce qu’on était venus chercher dans cette rencontre. Maintenant, il faut préparer le prochain match avec un autre état d’esprit. La saison passée, l’ESS a vaincu le MCA à trois reprises, maintenant il faut bien travailler pour la battre».
«Dorénavant, je ne tolérerai plus aucun retard à l’entraînement»
Concernant les joueurs qui sont arrivés en retard à l’entraînement, Casoni, qui est connu pour être à cheval sur la discipline, s’est montré intransigeant : «Dorénavant, je ne tolérerai plus aucun retard à l’entraînement, car les joueurs doivent s’appliquer et se conformer aux directives».

Source de l'article : cliquez-ici