Mondial 2018 : l’Argentine va devoir “ramer” pour se qualifier

Mondial 2018 : l’Argentine va devoir “ramer” pour se qualifier

62
SHARE

TSA
Mondial 2018 : l’Argentine va devoir “ramer” pour se qualifier

Le sélectionneur argentin Jorge Sampaoli s’est dit déçu par une décision rendue mardi par le Tribunal arbitral du sport (TAS) qui maintient l’Argentine en zone de repêchage, dans la course à la qualification pour le Mondial-2018.

Je me serais réjoui si la décision du TAS avait été autre. Maintenant, nous devons ramer de derrière pour aller au Mondial“, a déclaré le sélectionneur lors d’une conférence de presse au centre d’entraînement de la sélection argentine à Ezeiza, près de Buenos Aires.

Tout se joue contre l’Uruguay“, a dit Sampaoli, “Je me sens comme un Argentin qui dispute une rencontre qui va définir l’histoire de ce pays dans la perspective du Mondial“.

Sampaoli, 57 ans, dirige depuis juin la sélection argentine qui affronte jeudi l’Uruguay, à Montevideo, pour le compte de la 15e journée (sur 18) des qualifications sud-américaines. Mardi prochain, Messi et ses coéquipiers recevront ensuite le Venezuela au stade Monumental de Buenos Aires.

L’Argentine espérait que le TAS invalide la sanction de la Fifa contre la Bolivie, deux défaites sur tapis vert pour avoir aligné un joueur non sélectionnable, ce qui aurait fait perdre deux points au Chili (4e), rival de l’Argentine dans la course à la qualification.

Derrière le Brésil déjà qualifié, la Colombie (2e avec 24 pts), l’Uruguay (3e, 23 pts), le Chili (4e, 23 pts) et l’Argentine (5e, 22 pts) briguent les trois derniers billets directement qualificatifs pour la Russie. Le 5e devra disputer un barrage contre un sélection d’Océanie.

Mardi à l’entraînement, les joueurs n’ont pas parlé de la décision du TAS et sont concentrés sur le match en Uruguay, a assuré le sélectionneur.

Mondial 2018 : l’Argentine va devoir “ramer” pour se qualifier

Source de l'article : cliquez-ici