Mondiaux 2017 : piètre prestation des boxeurs algériens

Mondiaux 2017 : piètre prestation des boxeurs algériens

59
SHARE

Il n’y a plus aucun représentant algérien aux championnats du monde (seniors), qui se déroulent à Hambourg (Allemagne). Après Mohamed Yacine Touareg, Mohamed Flissi et Reda Benbaâziz ont quitté la compétition, lundi, éliminés en 8es de finale.

Premier à avoir fait ses valises, Mohamed Yacine Touareg, engagé dans la catégorie 49 Kg, n’a même pas réussi à franchir le premier palier. Opposé à l’Australien Alex Winwood, Touareg, s’est incliné sur le score de (2-3), vendredi dernier lors de la première journée de cette 19e édition des mondiaux de boxe.

Lundi, la déception du camp algérien fut encore plus grande suite à l’élimination précoce de Mohamed Flissi et Reda Benbaâziz. Double champion d’Afrique de la catégorie des 52 kg, Flissi n’a pas eu son mot à dire dans le niveau mondial. Exempt du premier tour, le vice-champion du monde de l’édition de 2013 au Kazakhstan, n’a enfilé ses gants qu’à l’occasion d’un seul combat perdu face à l’Indien Bisht Kavinder (3-2).

Il quitte ainsi la compétition prématurément, sans avoir réussi à passer le cap des 8es de finale, éliminé par un jeune boxer de 22 ans qui prend part pour la première fois à une phase finale d’un tournoi mondial.

De son côté, Reda Benbaâziz a passé une soirée cauchemardesque. Le vice-champion d’Afrique de la catégorie des 60 kg a été littéralement démoli par l’Australien, Luis Cabrera, en concédant une défaite cinglante (5-0).

Après la débâcle enregistrée lors des derniers Jeux Olympiques de Rio 2016, où aucun pugiliste n’est parvenu à atteindre le dernier carré de la compétition, la faillite du noble art algérien s’est confirmée à Hambourg avec cette piètre prestation.

Source de l'article : cliquez-ici