Pièces détachées automobiles : Des entreprises allemandes à Alger le 26 septembre

Pièces détachées automobiles : Des entreprises allemandes à Alger le 26 septembre

109
SHARE

Une délégation d’hommes d’affaires allemands, activant dans le secteur de la pièce de rechange automobile, sera à Alger du 26 au 28 septembre prochain, annonce la Chambre algéro-allemande de commerce et d’industrie (AHK Algérie).

Cette visite s’inscrit dans le cadre d’un projet de soutien aux petites et moyennes entreprises (PME) financé par le ministère fédéral allemand de l’Economie et de l’Energie (BMWi), précise la même source. «L’AHK Algérie a été chargée d’organiser un voyage d’affaires, de trois jours, au sujet de «l’automobile avec un focus sur la pièce de rechange en Algérie» du 26 au 28 septembre 2017 à Alger. «Une délégation de neuf sociétés allemandes va se déplacer en Algérie pour cet évènement», ajoute la même source sans préciser le nom de ces sociétés. On croit savoir néanmoins que celles-ci sont spécialisées dans les accumulateurs, les batteries, les condensateurs, les électrolytes, les robots de montage et les lubrifiants spéciaux pour câble.

Les hommes d’affaires allemands seront, en outre, accompagnés d’une entreprise spécialisée dans la carrosserie et la construction de véhicules. Sont attendus également pour la même circonstance des représentants d’un centre allemand de formation dans le secteur automobile.
Le séjour de cette délégation sera partagé entre une conférence, le 26 septembre à l’hôtel El Aurassi, qui verra les entreprises allemandes présenter leurs produits, et des rencontres B2B avec des opérateurs algériens.

La venue en Algérie d’opérateurs allemands, activant dans la branche des composants automobile, intervient dans une étape où les autorités algériennes tentent de donner un nouveau souffle à l’industrie automobile, à travers une réorganisation axée sur l’intégration locale. D’où l’impératif d’un tissu de fabricants de pièces à mettre en place. Une opportunité pour les entreprises allemandes en quête de nouveaux espaces pour leurs produits.

Dans ce sens, le directeur général de AHK Algérie, Marko Ackermann, avait déclaré, l’année dernière, que «la production des pièces des véhicules en Algérie nous intéresse et intéresse nos entreprises». Précisant : «Nous sommes là pour faire le lien, pour trouver des partenaires potentiels pour le moment.»

L’installation en Algérie de l’industrie automobile allemande, à travers l’usine Volkswagen de Relizane, devrait renforcer l’intérêt manifesté par M. Ackermann pour la production de pièces détachées en Algérie.

Source de l'article : cliquez-ici